Deux hackeurs piratent (sur commande) une Jeep à distance

Automobile

Par henel le

Jeep_Grand_Cherokee_3.0_CRD_S-Limited_(WK)_–_Frontansicht,_31._Dezember_2012,_Düsseldorf

Les voitures tendent à devenir des machines de plus en plus connectées : WiFi, Bluetooth, connexions mobiles, etc. Mais derrière leurs usages agréables et pratiques, ces ajouts embarquent de nouvelles possibilités pour les hackers de prendre possession des véhicules, comme le prouve Wired.

Deux hackers américains, Charlie Miller et Chris Valasek se sont prêtés à un exercice, celui de pirater une Jeep Cerokee, utilisant le système Uconnect. A son volant se trouve Andy Greenberg, journaliste chez Wired, victime consentante de cette expérience.

Au cours de la phase de démonstration, où Andy Greenberg conduisait, les hackeurs réussissent à faire tourner le volant à distance, modifier le volume de la radio, changer l’image sur le tableau de bord, etc. C’est bluffant et stupéfiant à la fois.

Sans les mains

La volonté de ces personnes est de mettre en alerte les constructeurs automobiles, voire les gouvernements, des risques encourus si les voitures connectées ne sont pas plus protégées. Par ailleurs, Jeep a rapidement réagi en mettant en ligne une mise à jour pour contrer cette faille, à faire par USB.

Source: Source