Ce n’est pas très original, mais voilà : Adobe a annoncé qu’une faille dans son logiciel Flash était susceptible de provoquer de gros dégâts. Si vous utilisez encore ce lecteur, mieux vaut le mettre à jour le plus rapidement possible.

Un nouveau patch est en effet disponible, qui bouche des failles « critiques pouvant potentiellement permettre à un hacker de prendre le contrôle du système infecté ». Cette mise à jour numérotée 21.0.0.182 est donc une « top priorité » pour les utilisateurs de Windows, OS X, Android et Chrome OS.

Le patch corrige 23 failles dans le logiciel, dont une d’entre elles (la CVE-2016-1010) a déjà été exploitée dans le cadre d’attaques « limitées et ciblées ». On serait vous, on aurait déjà appliqué cette mise à jour. Ou passé à autre chose : après tout, ce n’est pas la première fois que Flash doit être mis à jour pour boucher des failles critiques, et ce ne sera certainement pas la dernière.

Flash n’a plus le statut d’indispensable qu’il a pu avoir par le passé et il est pénible de devoir suivre à la trace les mises à jour nécessaires à son bon fonctionnement.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction