[Geek’s Live] Retour sur ce qu’il ne fallait pas manquer lors de cette édition 2016 !

JDG Network

Par Jules le

Une de plus ! Le 12 octobre dernier, le Carreau du Temple accueillait la Geek’s Live 2016. Et pour cette neuvième édition de l’évènement, le succès a été une nouvelle fois au rendez-vous. Si vous avez été nombreux à faire le déplacement, tous n’ont pas eu la chance de venir admirer les dernières nouveautés High-Tech. Heureusement pour vous, les équipes du Journal du Geek étaient naturellement présentes sur place. Voici donc un petit tour du salon et de tout ce qu’il ne fallait pas manquer !

geeks-live

La VR pour tous

Cette année, la véritable star du salon, c’était elle : la réalité virtuelle. Les casques VR étaient présents sur plus de la moitié des stands, et ce, quel que soit le secteur visé par les constructeurs (jeux vidéo ou plus serious business). Il faut dire que l’engouement pour cette technologie est grandissant. Le stand HTC Vive n’a pas désempli pendant la journée !

Grâce à XII Group, les visiteurs ont pu aussi essayer en exclusivité le Microsoft Hololens. À travers sa division XII Creative, l’entreprise en a profité pour dévoiler Dwingle, un jeu d’infiltration épisodique développé pour le HTC Vive, et prévu pour décembre 2016.

dwingle

En plus du casque fourni automatiquement lors de l’achat d’un Idol 4 ou un Idol 4S, Alcatel exhibait le Vision, un casque VR complètement autonome (il ne nécessite ni PC, ni smartphone pour fonctionner) offrant un temps de latence de 17ms et un champ de vision de 120°. Mais le Français n’était pas le seul constructeur téléphonique à présenter un casque VR puisque Samsung mettait à disposition le Gear VR sur son stand (on en reparle plus tard) alors que Sony permettait aux flâneurs d’essayer le Playstation VR.

alcatel-vision

Même les fans de séries ont eu leur dose de réalité virtuelle. Ainsi, dans un stand jouxtant celui du Dernier Bar avant la fin du Monde, la chaîne Sy Fy présentait Halcyon, sa série TV mêlant des épisodes « classiques » avec des épisodes en réalité virtuelle.

Téléphonie

Autre présence très remarquée lors de cette cuvée 2016 de la Geek’s Live, celle des constructeurs de téléphone. Il faut dire que certains ne lésinaient pas sur les animations pour présenter leurs nouveautés. Comme annoncé plus tôt, Samsung affublait les visiteurs du casque Gear VR pour leur faire descendre des pistes enneigées virtuelles, le tout avec un simulateur de ski. En revanche, le constructeur sud-coréen n’a pas présenté son Galaxy Note 7, lui préférant le Galaxy S7 Edge.

samsung

Huawei, lui, n’a pas misé sur la VR mais sur une plus « classique » piscine à balles. Les visiteurs réalisant le plongeon le plus cool pouvaient gagner un Huawei P9 ou Nova. Dans une ambiance absolument électrique, d’ailleurs. Si les casques VR vous rendent nauséeux et que la piscine à balles vous rappelle trop McDonald’s, vous pouviez faire un détour par le stand OnePlus, pour découvrir le OnePlus3 et essayer un mini-jeu se basant sur la détection de mouvements.

huawei

Sony, Asus, et Honor ont eux misé sur des présentations studieuses de leurs dernières nouveautés, à savoir le Xperia XZ et le Zenfone 3 et le Honor 8.

Vous allez casquer

Si la réalité virtuelle et les smartphones accaparaient l’attention du public, le secteur de l’audio n’était pas en reste. Outre Harman venu pour présenter en avant-première sa gamme de casques E-Series JBL, disponible fin octobre 2016, les écouteurs étaient à l’honneur lors de cette 9ème édition de la Geek’s Live.

harman

L’entreprise Adibla, spécialisée dans les écouteurs Bluetooth, proposait aux visiteurs de venir essayer leur série Neckmaster, et notamment leur flagship, le Neckmaster Elite.

La start-up Orosound s’intéresse, elle, a tous ceux évoluant en open-space. Son casque sans fil permet à l’utilisateur de contrôler son environnement sonore grâce à ses huit micros intégrés.

Et pour tous ceux qui s’inquiètent de leur sécurité lorsqu’ils écoutent de la musique dans la rue, le fabricant Aftershokz présentait son nouveau Aftershokz Tretz Titanium, une paire d’écouteurs à conduction osseuse en titane. Le principe est simple, le casque emet des vibrations osseuses pour transmettre le son directement à l’oreille interne, permettant ainsi d’écouter sa musique tout en faisant attention à son environnement sonore.

Gadgets

Cette année encore, la Geek’s Live regorgeait d’accessoires conçus dans l’unique but de nous faciliter la vie. L’EnergySquare en est le parfait exemple. Ce chargeur sans fil à induction, composé de 16 carreaux conducteurs permet de recharger autant de smartphones que l’on veut, pour peux qu’ils soient équipés du petit autocollant fourni avec le chargeur.

energysquare

Les promeneurs qui passaient devant le stand Archos pouvaient apercevoir un drôle de véhicule. Le fabricant français a en effet profité de la Geek’s Live pour présenter son Urban eScooter, un mix entre vélo électrique et mini-scooter capable d’atteindre une vitesse de pointe de 20 km/h.

allee-geeks-live

Après une levée de fonds réussie en 2015 sur Kickstarter, Blocks a dévoilé pour la première fois au public, la version physique de sa montre connectée entièrement modulable. Et si le projet a connu un véritable succès sur le site de financement participatif, la foule du Geek’s Live était tout aussi conquise.

Pop Culture

Histoire d’amener un peu de culture et de fun, Le Dernier Bar avant la fin du Monde avait dépêché une partie de son équipe parisienne pour établir un avant-poste dans le salon. « C’est le côté bon enfant du Geek’s Live qui nous attire« , nous confie le staff. En plus de proposer des cocktails inspirés de la Pop Culture (clin d’œil au « TriForce » et au donut Pokéball), le Dernier Bar offrait aux visiteurs la possibilité de venir tester leurs connaissances avec le Blind Test du Geek.

dernier-bar

Pour les fans de Retour Vers le Futur, il fallait se rendre au stand des Gentlemen Collectionneur pour y admirer une superbe DeLorean, agrémentée de nombreux accessoires du film de 1985, tels que la veste de Marty McFly ou une réplique de la HoverBoard.

Si vous êtes plus Guerre des Étoiles que voyage dans le temps, cette année encore, la Sport Saber League présentait ses cours de sabre laser. Idéal pour tous ceux qui veulent s’entraîner à manier le sabre avant la sortie de Rogue One.

r2d2

Alors que les amateurs de mystère s’essayaient à l’Escape Room de Team Break, les passionnés de robotique pouvaient admirer les dernières créations de Cyberdroïd: voitures radio-commandées, drones et autres robots. Quant aux férus de l’univers Star Wars, les R2D2 Builders ont pensé à eux en ramenant à la Geek’s Live une flopée de R2D2 taille réelle, entièrement robotisés et construits par leurs soins.

À l’année prochaine !