Sur le papier et après un premier trailer aussi sombre que mystérieux, Taboo, la nouvelle série de Tom Hardy, produite par Ridley Scott pour FX et la BBC, semblait plus que prometteuse. Après la diffusion du premier épisode, la promesse est-elle tenue ?

Taboo- BBC - FX

Taboo- BBC – FX

Un peu absent depuis la déferlante Mad Max, Fury Road et The Revenant, Tom Hardy signe son retour sous les projecteurs avec une série très attendue.

Taboo est avant tout une aventure familiale, un récit sombre sur fond de vengeance dans l’Angleterre du début du XIXe siècle, qui a germé dans l’esprit de Tom Hardy et de son père, Chips, voici 7 ans de ça.

Vengeance, trahisons et mysticisme

L’histoire prend place à Londres en 1814. James Delaney Ketsia est de retour à Londres pour assister aux funérailles de son père, après 10 ans passés sur le continent africain. Présumé mort, il revient transformé et enrichi de quelques diamants acquis illégalement.

Il hérite d’un lopin de terre de la Compagnie britannique des Indes orientales située sur la côte ouest-américaine, ardemment convoitée par l’Empire britannique et son rival d’alors, les États unis, nouvellement formés.

Il a bien l’intention de venger la mort de son père et relancer l’affaire familiale pour bâtir son propre empire. Mais c’est sans compter les nombreux ennemis qui parsèment sa route.

Taboo

Taboo

C’est Steven Knight qui a donné vie à ce projet et a pris la casquette de co-créateur et de showrunner de la série. À ce jour, Taboo est leur troisième collaboration, après le troublant Locke et la génialissime série Peaky Blinders diffusée sur Arte.

Une série taillée sur mesure par et pour Tom Hardy

Il convient donc d’émettre un avertissement : passez votre chemin si vous n’aimez pas particulièrement Tom Hardy. Il impose sa présence dès le premier épisode, peut-être un peu trop d’ailleurs, et promet de vampiriser cette série, taillée sur mesure pour l’acteur britannique.

C’est bien simple, pas un plan, ou presque, sans sa silhouette massive et charismatique et son regard énigmatique et pénétré. Autrement dit, le type de rôle qu’il affectionne et dans lequel il excelle. Certains frôleront peut-être l’overdose. Espérons que Tom Hardy évitera de caricaturer certains de ses personnages passés.

Taboo

Taboo

James Delaney Ketsia semble un peu moins barré (pour l’instant du moins) que son personnage d’Alfie Solomons dans Peaky Blinders notamment, dont le phrasé inimitable et inaudible est un personnage en soi.

Une intrigue bien lancée

Quoi qu’il en soit, ce premier épisode plante un décor bien intrigant dans un Londres noir et glauque que ne renierait pas Charles Dickens.
Après un début un peu confus où les scènes s’enchaînent sans véritable lien, Taboo déroule son intrigue, dont il faudra encore démêler les fils, et laisse suffisamment de questions en suspens pour nous donner envie de voir la suite : quelle est la véritable nature de la relation entre James et sa sœur (interprétée par Oona Chaplin, épouse de Robb Stark dans Game of Thrones), quelle histoire se cache derrière ce fils caché, que s’est-il réellement passé en Afrique pour susciter autant de rumeurs abjectes, qui est sa mère, quelle part de surnaturel et de fantasmes dans le récit, etc. ?

Oh, un moineau ! - Taboo

Oh, un moineau ! – Taboo

Oona Chaplin dans Taboo - BBC - FX

Oona Chaplin dans Taboo – BBC – FX

Alors, on regarde ? Tom Hardy réussit à nous embarquer dans son histoire de vengeance sur fond de mysticisme, un début prometteur qui laisse augurer une montée en puissance et en violence dans les 7 prochains épisodes de Taboo. Vivement la suite !

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande

BD * Peaky Blinders - Gangs of Birmingham - Staffel 1 (2 Blu-rays) [Import allemand]

EUR 15,44
Plus d'offres

BD * Peaky Blinders - Gangs of Birmingham - Staffel 2 (2 Blu-rays) [Import allemand]

EUR 19,63
Plus d'offres