Birds of Prey : 6 références que vous avez peut-être loupées dans le trailer

Sorti il y a quelques heures, le trailer de l’explosif Birds of Prey and the Fantabulous Emancipation of one Harley Quinn nous a offert un premier avant-goût des nouvelles aventures déjantées d’Harleen Quinzel après une douloureuse rupture avec Mister J. 

Crédits Warner

Après avoir joué les sidekick transies aux côtés du Joker pendant plus de 25 ans, Harley Quinn a désormais droit à son propre long-métrage avec Birds of Prey and the Fantabulous Emancipation of one Harley Quinn, que Warner présentait plus en détail hier dans une première bande-annonce de presque 2 minutes 30. L’occasion de découvrir quelques références et easter-eggs que vous avez peut-être loupés autour du bat-verse et de la géniale méchante imaginée par Paul Dini en 1992 dans Batman la série animée

1/ Le passé de Huntress 

Crédits Warner

Dans la bande-annonce, on découvre dès les premières secondes une femme de dos agenouillée dans une église. Une référence assez explicite au passé de Huntress, alias Helena Rosa Bertinelli, née dans l’une des plus importantes familles mafieuses de Gotham. Fervente chrétienne, le personnage est rapidement confronté au massacre de ses proches par une famille rivale. Un événement traumatique qui la poussera par la suite à devenir Huntress. Si la super combattante ne sera évidemment pas la protagoniste principale de Birds of Prey, le film promet d’ores et déjà de nous en apprendre un peu plus sur son passé. 

2/ Le cri du canari

Crédits Warner

Dans la scène où Black Canary chante, on voit en arrière-plan un des verres de Martini trembler sous l’effet de sa voix. Une référence directe au pouvoir de la super-héroïne baptisé Cri du Canari, et capable de détruire des objets ou de neutraliser ses adversaires. Intégré à l’histoire du personnage au début des années 1970 alors que Black Canary arrive sur Terre-1, le pouvoir est aujourd’hui aussi emblématique que son personnage. 

3/ Les hyènes de Harley

Crédits Warner

Dès ses premières apparitions en dessin animé ou dans les comics, Harley Quinn possède deux imposantes hyènes comme animaux de compagnie. Baptisées Bud et Lou, le duo de charognards se retrouvera vraisemblablement fusionné en un seul animal dans le film, sans doute pour des questions de budget.  

4/ Black Mask sans masque 

Crédits Warner

Si aucune image de Black Mask dans son costume n’apparaît dans la bande-annonce, on découvre un premier aperçu du personnage joué par Ewan McGregor alors qu’il se trouve juste devant une inquiétante peinture de personnage grimé de noir. Coïncidence ? Sans doute pas. 

5/ Ace Chemicals 

Crédits Warner

Autre flashback sur l’histoire des personnages que nous promet Birds of Prey, on découvre à la fin du trailer le personnage de Harley Quinn s’éloigner d’un bâtiment en train d’exploser. En y regardant de plus près, on arrive à lire sur la façade de ce dernier l’inscription Ace Chemicals. Une référence directe à l’usine dans laquelle Harleen Quinzel a définitivement achevé sa transformation en Harley Quinn, en se jetant volontairement dans une cuve de produits chimiques à la demande du Joker. 

6/ Birds of Prey

Crédits Urban Comics

Si le film promet de mettre l’honneur sur Harley Quinn, le nom de Birds of Prey fait en réalité référence à un groupe de super-héroïnes complètement étranger à la docteure psychopathe. Il s’agit en effet d’une série de comics publiés initialement en 1996, et dans laquelle on retrouve notamment Black Canary, Oracle (Barbara Gordon), Huntress, Lady Blackhawk, mais aussi Big Barda, ou encore Catwoman et Power Girl.