Huawei présente en France le Nova 5T, un smartphone avec un air de déjà vu

Smartphone

Par Remi Lou le

Huawei a présenté le jeudi 17 octobre le Nova 5T, un smartphone destiné à se retrouver au pied du sapin de nombreux jeunes français. Contrairement au Mate 30 et Mate 30 Pro, le Nova 5T bénéficie bien des services de Google, car il ne s’agit ni plus ni moins que du Honor 20 lancé au printemps, avec un nouveau logo. Explications.

Crédits : Huawei

Alors que Huawei est actuellement embourbé dans la guerre commerciale qui oppose les États-Unis et la Chine, et que la firme ne peut toujours pas bénéficier de la certification Android de Google sur ses smartphones, elle ne manque pas d’ingéniosité pour continuer à effectuer des lancements et rester dans la lumière.

C’est ainsi que Huawei a annoncé le jeudi 17 octobre à Paris son Nova 5T, un smartphone « conçu pour séduire les 18-24 ans », comme l’annonce la marque. Sauf que cette nouveauté n’en est pas vraiment une : pour contourner les sanctions américaines, la marque chinoise a trouvé le moyen de sortir de nouveaux smartphones en piochant dans son catalogue de produits qui sont déjà en vente dans d’autres pays, et en les rebadgant. Puisqu’ils sont déjà sortis, ces appareils bénéficient de la certification Android, et peuvent ainsi faire tourner nativement les services de Google, et le Nova 5T ne fait pas exception. Il ne s’agit ni plus ni moins que de la version chinoise du Honor 20 lancé en juin dernier, avec un nouveau logo à l’arrière.

Honor 20, sors de ce corps ! 

Si le Nova 5T a un petit air de déjà vu, la marque a fait semblant de présenter un nouveau produit. Tout comme le Honor 20, le Nova 5T bénéficie d’excellentes caractéristiques au vu de son prix contenu de 399 euros. Il bénéficie d’un écran LCD bord à bord de 6,26 pouces poinçonné en haut à gauche, est équipé d’un triple module photo (48 MP + 16 MP + 2 MP) ainsi que d’un SoC Kirin 980 couplé à 6 Go de RAM et 128 Go de stockage et d’une batterie de 3750 mAh compatible Huawei SuperCharge 22,5W.

Rien de bien nouveau par rapport au Honor 20 que nous avions testé au printemps (lire notre test). Avec cet appareil, Huawei espère « conquérir un public jeune », et profiter de l’aura qui rayonne toujours en Europe avec la marque Huawei, quitte à concurrencer ses propres produits de chez Honor. Commercialisé à 399 euros, le Nova 5T est un best-seller en puissance pour les fêtes de fin d’année, et (surtout) un moyen pour Huawei de conserver sa place du second plus gros vendeur de smartphone au monde, en attendant un éventuel apaisement entre les États-Unis et la Chine.