Cloud gaming : Nvidia rappelle l’existence de GeForce NOW

Jeux Vidéo

Par Olivier le

Alors que Google et Microsoft ont sorti l’artillerie lourde pour promouvoir leurs services de streaming de jeux vidéo, Nvidia fait entendre sa petite musique pour que les joueurs ne l’oublient pas.

Le streaming de jeux vidéo n’est pas nouveau, qu’on se rappelle du service OnLive ou de Gakai, l’ancêtre de PlayStation Now. La technologie n’a cessé de s’améliorer, réduisant toujours plus la demande en bande passante et aujourd’hui, deux poids lourds s’apprêtent à se lancer : Google et Microsoft.

Nvidia déjà dans la place

Google mise tout sur Stadia, dont nous avons présenté une prise en main, et qui sera lancé le 19 novembre. Microsoft n’est pas en reste : le constructeur de la Xbox peaufine xCloud, sa propre plateforme de cloud gaming, qui ouvrira ses portes dans le courant de l’année prochaine. C’est toute l’industrie qui va surveiller de près ces lancements et leur réception auprès des joueurs.

Mais il ne faudrait pas pour autant oublier un autre acteur très important : Nvidia ! Alors que Google et Microsoft multiplient les opérations marketing, l’éditeur de GeForce NOW se rappelle à notre bon souvenir. Le service de streaming, qui est en bêta depuis plusieurs années, accueille des joueurs dont la bibliothèque typique compte plus de 50 jeux.

Un chiffre à mettre en regard du tout petit line-up de lancement pour Stadia (12 jeux pour commencer). Ce sera beaucoup mieux pour xCloud avec ses 50 jeux d’ores et déjà annoncés, même s’il faudra attendre 2020 pour y jouer. De son côté, Nvidia travaille déjà, depuis longtemps, avec les plateformes de distribution de contenus ainsi qu’avec les éditeurs des jeux. Plus de 200 titres sont compatibles GeForce NOW.

La plateforme de Nvidia a un autre avantage : elle fonctionne déjà à la perfection sur à peu près tous les PC et Mac existants, sans oublier la box Shield et les smartphones Android. De plus et ce n’est pas négligeable, l’accès est gratuit et on peut jouer tant qu’on veut sans rien payer, bêta oblige. Ça peut donc être intéressant d’y jeter un œil si on ne possède pas d’ordinateur très puissant mais qu’on souhaite quand même se faire plaisir avec des jeux récents.

Source: Nvidia