Dossier

[Interview] Star Trek Picard : rencontre avec Sir Patrick Stewart et le casting

Série

Par Remi Lou le

À l’occasion de la sortie de Star Trek : Picard sur Amazon Prime Video le 23 janvier, on vous propose notre entretien avec le casting de la série, dont Sir Patrick Stewart, alias Jean-Luc Picard depuis Star Trek : Next Generation.

Crédits : Amazon

Comment vous êtes-vous préparé pour endosser à nouveau le rôle de Jean-Luc Picard ?

Sir Patrick Stewart : C’était l’un des avantages à avoir été invité comme producteur sur le projet, j’ai travaillé sur la série presque un an avant que les caméras ne tournent. Je ne l’ai pas créé ni même écrit, mais je pouvais apporter ma connaissance intime du personnage de jean Luc Picard et ce que je voulais qu’il devienne après Star Trek Nemesis, notre dernier film. C’est sans doute l’une des principales raisons pour lesquelles j’ai rejoint le projet. L’autre, c’est que j’ai été intéressé, toute ma vie, par le travail d’équipe. J’ai eu une enfance difficile, et j’aime collaborer avec d’autres personnes. C’est la raison pour laquelle je vois toujours notre équipe comme un « nous » indivisible. Dans cette série, nous sommes tous égaux, et le personnage qui a la plus grande importance est celui qui prononcera le prochain dialogue. Toutes ces années passées en tant qu’acteur m’ont donné une vie que je n’avais pas anticipée quand j’étais jeune, mais le meilleur vient du travail d’équipe. Cette série, c’est vraiment un projet commun. Si ça ne l’était pas, ça ne marcherait pas.

Quel est le message que vous souhaitez véhiculer avec Star Trek Picard ?

Sir Patrick Stewart : La vie au 24ème siècle est maintenant bien plus proche de nous. La fédération n’est plus ce qu’elle était, et c’est un peu ce qu’il s’est passé au cours des 17 dernières années. Quand on a commencé à écrire la série, ça a été l’un des principaux points de conversation. Pendant des jours, on s’est assis autour d’une table, et on a parlé du monde d’aujourd’hui, et du type d’histoire dont on pourrait parler qui refléterait notre monde. Pas de façon moralisatrice, mais plutôt dans la façon dont on perçoit ce qui nous entoure. C’est ce qui nous a décidé à faire cette série. On avait encore des choses à véhiculer dans Star Trek.

Est-ce que Jean-Luc Picard parlera un peu plus en français dans cette série ?

Sir Patrick Stewart : Autant que possible, oui. Je l’ai mentionné à une convention, je crois, il y a une scène très courte où je parle à mon chien. Et je leur ai dit : je dois lui parler en français, pas en anglais. Nous sommes dans un château, tout le monde parle français ! Malheureusement, ils n’ont pas pu la garder. Quelqu’un m’a dit que j’ai utilisé le mot « merde » une fois, dans les opus précédents. Ne vous inquiétez pas, vous l’entendrez beaucoup plus souvent.

Et vous, pas trop nerveux à l’idée de rejoindre une série aussi iconique que Star Trek et jouer aux côtés de Sir Patrick Stewart ?

Santiago Cabrera : Oui et non, plutôt excité, je dirais. Je m’intéresse beaucoup au cheminement pour arriver au résultat final, puisqu’il y a tellement d’effets spéciaux, on tourne dans le désordre, alors j’ai hâte de voir la série dans sa version finale. Je pense que les fans devraient aimer.

Isa Briones : Une fois que vous l’avez rencontré, il est tellement humble, généreux, humain que ça devient facile de travailler avec lui.

Evan Evagora : J’étais nerveux quand j’ai dû jouer avec lui, il m’a fait me sentir à l’aise. Il est rassurant. Il fait ressortir le meilleur de notre jeu d’acteur, vraiment, il le tire hors de nous.

Est-ce que vous connaissiez l’univers de Star Trek avant de vous lancer dans cette série ?

Santiago Cabrera : Je n’avais pas tellement regardé auparavant, mais on nous a envoyé une liste d’épisodes, dont les plus iconiques et aussi certains épisodes pour nous aider à comprendre l’histoire. Je les ai regardé un par un, et j’ai adoré.

Evan Evagora : Pour moi c’est différent, ça fait partie de mon enfance. Plus j’ai fait de recherches et plus je me suis rendu compte que, pour mon rôle, c’est l’inverse qu’il fallait faire. J’ai dû oublier ce que je savais.

Isa Briones : Tout comme Santiago, je connaissais les noms, et j’ai vu quelques-uns des films récents mais je ne connaissais pas vraiment l’ancienne série et Next Generation. J’ai fait mes recherches pour mon personnage, et c’est là que j’ai réalisé que j’étais devenu fan de l’univers, surtout quand j’ai rencontré les gens de Next Génération.

Comment vos chemins se croisent dans Star Trek Picard ?

Santiago Cabrera : Pour connaître les détails de nos rencontres vous devrez regarder la série. Mais en ce qui concerne mon personnage et Picard, la chose importante à savoir est que j’étais dans la Starfleet en tant que pilote. Il y a un événement traumatique dans mon passé, j’ai des démons, c’est la raison pour laquelle j’ai quitté Starfleet. Et là je rencontre quelqu’un qui est l’incarnation même de Starfleet.

Evan Evagora : Mon personnage avait déjà croisé Picard plus jeune, et ils se rencontrent à nouveau. Mais disons que cette rencontre ne se passe pas exactement comme il l’espérait.

Isa Briones : Il n’y a pas de doutes, Picard est le facteur commun, c’est comme ça qu’on se rencontre.