Ah ces banquiers, toujours là pour bien nous faire chier !

Général

Par Anh Phan le

Un de nos lecteurs vient de me soumettre une de ses malheureuses mésaventures avec sa banque et je comprends bien son désarroi et sa colère, il m’est déjà arrivé la même chose par le passé et c’est vraiment énervant !

Cher monsieur,

Je vous écris pour vous remercier d’avoir refusé le chèque que j’ai fait pour payer mon plombier le mois dernier. Selon mes calculs, trois nano-secondes ont dû s’écouler entre le moment où il l’a présenté à la banque et celui où les fonds pour l’honorer sont arrivés dans mon compte. Je réfère, bien sûr, au dépôt mensuel automatique de mon salaire tout entier, un arrangement qui, je dois l’admettre, n’existe que depuis huit ans.

Je dois avouer que vous avez un sens de l’opportunité peu commun pour avoir su profiter de cette fenêtre de temps si petite et ainsi justifier les 50€ de frais que vous m’avez chargés pour les inconvénients qu’a subis votre banque pendant cette période de découvert. Mes remerciements à votre égard se justifient du fait que cet incident m’a permis de prendre conscience de ma faiblesse impardonnable en ce qui concerne la manière que j’ai eue à ce jour de traiter mes affaires.

J’ai remarqué que bien que personnellement je m’efforce de répondre promptement à vos appels téléphoniques et à vos lettres, lorsque j’essaie de communiquer avec vous, je suis à chaque fois confronté à cette personne morale sans visage, impersonnelle, usurière et préenregistrée qu’est devenue votre banque.

Dorénavant, j’ai décidé que je ne traiterais plus qu’avec des personnes en chair et en os. Les versements pour mon hypothèque et mon emprunt ne seront plus désormais l’objet de prélèvements automatiques mais arriveront à votre banque par chèque, adressé personnellement et confidentiellement à un membre du personnel de votre banque que vous voudrez bien avoir l’obligeance de désigner.

Prenez note que c’est une offense en vertu de la loi sur les services postaux que d’ouvrir une enveloppe ainsi adressée si elle ne vous est pas destinée. Vous trouverez donc ci-joint un formulaire de demande d’établissement d’un récipiendaire dûment autorisé, formulaire qui devra être rempli par le membre du personnel de votre institution que vous aurez désigné.

Vous me voyez désolé de vous imposer ces huit pages à remplir, mais pour que je sois en mesure d’en savoir autant au sujet de cette personne que votre banque en sait à mon sujet, je ne vois aucune alternative. Vous noterez aussi que toutes les copies de son historique médical devront être authentifiées par un commissaire à l’assermentation et que les détails obligatoires relatifs à sa situation financière (revenu, dettes, avoirs et obligations financières) doivent être appuyés par des preuves satisfaisantes.

En temps opportun, j’émettrai un NIP à votre membre du personnel que ce dernier devra utiliser pour toutes ses transactions avec moi. Je regrette qu’il ne puisse pas être de moins de 28 caractères alphanumériques ; encore une fois, j’ai pris exemple sur le nombre de touches sur lesquelles que je dois appuyer pour accéder au solde de mon compte lorsque j’utilise votre service bancaire téléphonique.

Souvenez-vous cependant que l’imitation est la forme la plus sincère de la flatterie.

Permettez que j’égalise davantage la donne. Utilisez les touches comme suit :

  • 1. Pour convenir d’un rendez-vous avec moi.
  • 2. Pour mentionner un retard de paiement.
  • 3. Pour acheminer l’appel à mon salon au cas où j’y serais.
  • 4. Pour acheminer l’appel à ma chambre au cas où je dormirais.
  • 5. Pour acheminer l’appel aux toilettes au cas où je m’obligerais à l’égard de Dame nature.
  • 6. Pour acheminer l’appel à mon téléphone cellulaire au cas où je ne serais pas à la maison.
  • 7. Pour laisser un message sur mon ordinateur,un mot de passe est requis. Un mot de passe sera communiqué au membre du personnel désigné dès que le formulaire de demande aura été reçu. Veuillez allouer cinq jours ouvrables pour le traitement de la demande.
  • 8. Pour retourner au menu principal et réentendre les options 1 à 7.
  • 9. Pour une demande de renseignement générale ou pour déposer une plainte. Il se pourrait que le système mette votre appel en

attente pendant que le service de boîte vocale se met en action.

Bien que tout cela puisse à l’occasion provoquer quelque retard, j’ai en contrepartie fait un choix de musique qui devrait alléger l’atmosphère pendant votre appel. C’est bien regrettable, mais encore une fois, modelant mon approche sur la vôtre, je dois imposer des frais d’accès à ce nouveau service.

Permettez-moi de profiter de l’occasion pour vous souhaiter sincèrement une année nouvelle quelque peu moins prospère.

🙁