Les consoles pucées autorisées en Australie

Jeux-Video

Par Anh Phan le

Il y a 4 ans, un vendeur australien avait était trainé en justice pour avoir mis les PS2 en vente après avoir modifié la puce, ce qui permettait de jouer à des jeux copiés ou importés. Sony considérait cela comme une violation de son copyright et forcément a traîné l’affaire en justice et a obtenu gain de cause.
Seulement voilà, la Haute Cour de justice de Canberra a décidé que la modification de PS2, pour les rendre compatibles avec des jeux copiés ou venant de l’étranger, n’enfreignait pas le droit australien sur le copyright.

Pourquoi une telle décision? Tout simplement parce que la PS2 est vendue partout dans le monde et que le format utilisé par les consoles et les CDROM de jeu est différent, suivant le standard du système de télévision utilisé sur le marché de production. Ainsi au Japon, en Asie du Sud-est et en Amérique du Nord, c’est le système NTSC qui s’applique, alors qu’en Australie et en Europe, c’est le PAL. Conséquence de tout cela, une Playstation achetée en Australie ne lira pas un jeu en provenance du Japon ou des USA, à moins qu’un code d’accès soit piraté.
La Haute Cour de Canberra a estimé, à l’unanimité, que l’implantation de codes d’accès différents restreint le droit du consommateur et de la concurrence mondiale, et donc que la modification de la console Sony était légitime.

Comme le dit Julien, à l’origine de la news : “A quand la légalisation en Europe? 😉 “