Infogrames tente de s’en sortir

Par JDGa le

Suite et on l’espère fin du feuilleton financier concernant Infogrames, maison-mère d’Atari. La dette actuelle nette d’Infogrames est de 191 millions d’euros. L’entreprise de Bruno Bonnel a donc décidé d’une augmentation de capital de la société afin de réduire la dette à  126 millions d’euros, c’est-à -dire en créant d’avantages d’actions qui seront vendues soit aux actionnaires actuels soit à  de nouveaux actionnaires. Le capital de la société -déjà  très dilué- le sera encore plus et le pouvoir interne peut se voir un peu chamboulé mais on peut faire confiance à  M.Bonnel pour que tout se passe bien.

Par la suite, Infogrames lancera une offre publique d’échange visant les obligations Océanes 2003-2009 (certaines dettes de l’entreprise) en actions nouvelles ou existantes. Si toutes ces obligations sont apportées à  l’offre, la dette serait alors réduite à  24 millions d’euros.

La cotation de l’entreprise à  la bourse de Paris reprendra demain après avoir été suspendue hier à  0,47 euro. Le titre a perdu 65% depuis le début de l’année. On espère maintenant que tout cela va fonctionner comme prévu et qu’Atari pourra nous ressortir tous pleins de bons jeux. Si je me suis trompé dans l’explication économique ou si je n’ai pas été assez clair, n’hésitez pas à  le me signaler.

stopwatch 5 min.