Bonnel vers la sortie ?

Par JDGa le

Bruno Bonnel, fondateur-PDG-icà´ne d’Infogrames, à  Reuters :

Si l’augmentation de capital est rejetée alors que le conseil l’a recommandée, le conseil devra tirer les conséquences et je suis le président du conseil. Je ne ferai rien qui mette en péril la pérennité de la société (…) Mais je serai certainement dans une phase de transition personnelle. Ce n’est pas en pleine tempête que le capitaine quitte le navire. Aujourd’hui, il faut tenir la barre. Une fois le calme revenu, une fois fermé le chapitre de la dette, j’ai toujours dit que ce sera l’heure de discuter de l’organisation et du management de l’entreprise.

MAJ : Le PDG du groupe lyonnais a obtenu de ses actionnaires réunis en assemblée générale extraordinaire le feu vert au plan qui prévoit de les diluer et de ramener la dette de près de 200 millions d’euros à  moins de 24 millions. Le fonds d’investissement britannique Bluebay obtient deux sièges au conseil d’administration. Après le retour au vert de la filiale américaine, Infogrames retrouve un peu le sourire. Pourvu que à§a dure.