GTA IV contre les lobbys, le retour de la vengeance

Par sirlaquai le

Tiens, je me demande bien ce que deviendraient ces centaines de lobbys américains sans l’existence de GTA IV. Gageons que ces charmantes associations seraient reconverties dans le jardinage ou l’élevage de ratons-laveurs tant les occasions de lancer un scandale histoire d’avoir un peu de pub gratuite manqueraient. Aujourd’hui nous nous tournons du cà´té de l’association nommée « Mother against drunk driving » (Madd, tout un poème) qui exhorte les autorités compétentes de reclasser le jeu en y collant un gros logo « adults only » dessus. Nos amies les mères de famille ont en effet été très choquées de constater qu’il était possible de conduire ivre mort et à§a, personne ne peut leur reprocher.

En revanche on peut se permettre d’indiquer à  nos chères Maman, et ce avant que Take-two ne le fasse à  grand coup de glaviots dans la face, que cette séquence conduit bien souvent à  la mort du personnage de par la grande difficulté qu’éprouve le joueur à  diriger la bagnole, ce qui prête à  cette scène des vertus plus éducatives que destructrices. Mais bon, si on peut plus balancer des scandales sur GTA, ou irait le monde. Non, ne répondez pas à  cette question, nous savons tous ou cela va finir…

Et au passage, bonjour à  tous. Sir Laquai pour vous servir !

stopwatch 4 min.