Ship Simulator 2008 offre du contenu additionnel et reste coule

Par sirlaquai le

Pour toutes les mouettes bretonnes, le naufrage de l’Erika reste englué dans les mémoires. Ravi de remémorer aux volatiles combien les bateaux sont capables de détruire, Ship Simulator 2008 se dote d’une boutique online permettant aux commandants virtuels de tous bords d’acheter de nouvelles armes de destruction massive, genre des paquebots. C’est sur le Shipyard que vous trouverez de quoi terroriser la faune, moyennant 5 dollars par navire.

Vous pouvez aussi choisir de vous la jouer réglo écolo, mais cette alternative est virtuellement compensée par un ennui abyssal.

stopwatch < 1 min.