Netbooks : un succés qui ne tient pas à grand chose ?

Général

Par Gregori Pujol le

Asus a créé le marché il y a un peu plus d’un an, dans lequel se sont engouffrés tous les constructeurs. Aujourd’hui c’est presque inconcevable de ne pas avoir sorti un netbook pour une marque. En 2008 il s’est écoulé plus de 15 millions de netbooks à travers le monde et le cabinet d’études ABI Research table sur environ 35 millions pour 2009 et même 139 millions pour 2013 ! Pratiques, ergonomique, mobile, avec un prix planché et des fonctionnalités basiques, mais utiles, le netbook est devenu un véritable phénomène de société.

Mais voilà, selon le cabinet Biz360, qui s’est basé sur l’étude de 20000 commentaires laissés par les internautes chez les marchands en ligne américains, le taux de satisfaction des possesseurs de netbooks serait inférieur de 40 % à celui des utilisateurs d’ordinateurs portables ordinaires. Les netbooks ont en effet des performances plus faibles et l’utilisateur lui en demande souvent beaucoup plus que ce qu’il sait faire…

Bref, le succès des netbook dans les futurs mois, années, va donc dépendre de nombreuses choses et surtout de la volonté des constructeurs à faire des appareils à la fois performants et à un faible cout, ce qui n’est pas évident. Beaucoup attendent par exemple, Apple qui, avant de lancer son netbook, veut être certain de détenir un produit qui ne soit pas néfaste pour son image de marque. A suivre.