Petit Ours Brun ne plaisante pas…

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Parce que les petits gars de YouTube n’ont pas franchement dû rigoler lorsqu’ils ont reçu un condamnation d’un montant de 60 000€ (40 000€ de dommages et intérêts, 10 000€ pour contrefaçon et 10 000€ de frais de justice) à cause de Bayard Presse.

L’éditeur avait en effet demandé en 2007 à YouTube de retirer des extraits vidéo de la série Petit Ours Brun. Sans réponse de l’hebergeur de vidéos, Bayard Presse avait donc décidé de le traîner en justice. Avec succès…

petit_ours_brun

via neteco