Jouer online est plus triste que tous les canapés du monde

Par sirlaquai le

Aujourd'hui je suis un gros reac' alors appelez moi Eric Zeimmour ou Danièle Alumbroso et pour ceux qui trouveront que je vais trop loin fermez les...

Aujourd’hui je suis un gros reac’ alors appelez moi Eric Zeimmour ou Danièle Alumbroso et pour ceux qui trouveront que je vais trop loin fermez les yeux et imaginez que Laurent Ruquier contrebalance mollement mes propos. Bien.

Avec la Playstation 3 et la Box, on peut jouer en ligne. C’est super! On peut jouer avec des gens de partout dans le monde. Mykonos, San Francisco, Rouen: trouvez l’adversaire qui vous correspond. On peut aussi se faire une réputation, avoir un avatar et un score et puis exhiber ses achievements à tous. Non, vraiment, les consoles de maintenant sont senssass’, on dirait des ordinateurs.

Le problème c’est que justement on dirait des ordinateurs. Exemple. J’enfourne Killzone2 et je hurle aux gens autours des trucs pas trop sympa sur leurs mères et leur anatomie. Forcément un individu blessé dans son amour propre s’avance. Il est chétif et m’émeut alors on va régler ça sur la Play et pas à la baston. Je parcours les menus et découvre qu’il n’y a pas de mode multijoueur sur la même console. Que du online. Finalement on se tabasse. Plus tard la même chose arrive avec Fuel. Que du online. Burnout Paradise. Encore la même. La liste est longue et touche des styles de jeu qui historiquement copinaient avec l’écran splitté: FPS, course, hack n’ slash. Tenez, même certains jeux de sport. Alors vrai,ce n’est pas une tendance généralisée. Mais qui pourrait l’être.

Et pourquoi? Les difficultés techniques? Celles que Pong a surmonté y’a plus de vingt ans. Aussi complexe soit-il, un jeu de bagnoles reste basé sur un gameplay éprouvé y’a pas de mal à me splitter tout ça. Alors quoi? On jouait sur des téléviseurs minuscules il y a quelques années, on s’accommodera très bien d’une grosse TV HD aujourd’hui. Jouer online ne sera jamais aussi séduisant qu’un canapé, des manettes qui tournent de mains en mains et de la junk-food sur le tapis. Se faire insulter depuis Pékin c’est fantastique mais l’ambiance du salon ou on se traite de campeur, c’est tout aussi valable. D’un autre côté ce procédé c’est banco pour les constructeurs et éditeurs: Plus de machines vendues, plus de jeux vendus mais moins de convivialité. Ou alors il y a la Wii mais le concept est différent et puis j’arrête de faire la fine bouche: Je joue en ligne, je suis moderne! Merci l’an deux mille, merci d’avoir rendu mon salon terriblement vide.

2 min.