Les limites de l’info en temps réel…

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Comme quoi, un simple Tweet, et tout une ville peut se retrouver en proie à la panique. C’est ce qui est arrivé à Lille le 2 février dernier. 22h40 ce même jour, un homme entend une bruyante détonation dans sa ville. Il le tweet immédiatement. Rapidement, les choses s’accélèrent et prennent une ampleur non-négligeable : l’« info » est reprise à la fois sur Twitter et Facebook (des groupes sont même crées sur le service du genre « toi aussi t’as entendu un gros boom aux alentours de Lille le 2/02 à 22h40 ? »). Bref, les gens jasent, établissent des scénarios catastrophes et s’inquiètent. Le Centre opérationnel département incendie secours du Nord avoue même avoir été submergés d’appels réclamant des infos sur la-dite explosion.

Sauf qu’il ne s’agissait au final que d’un avion qui venait de franchir le mur du son. Un bon gros FAIL pour l’info en temps réel donc pour le coup.

screenshot 2010-02-04 à 10.31.33

via begeek