Quand SEGA explique l’échec commercial de MadWorld

Par Rédacteur Invité le

Il n'y vont pas avec le dos de la cuillère, et braquent directement la console de Nintendo. Ainsi, pour Mike Hayes, "president of Sega West", l'échec...

Il n’y vont pas avec le dos de la cuillère, et braquent directement la console de Nintendo. Ainsi, pour Mike Hayes, “president of Sega West”, l’échec rencontré par le jeu n’est aucunement le signe qu’il était mauvais. En fait, le seul problème se trouve dans le fait qu’il sorti sur la Wii, et qu’il s’est confronté à un “problème d’assortiment avec le public de la console”.

Pour notre homme, les gamers à la recherche d’expériences matures se trouvent sur Xbox 360, Playstation 3 et PC, mais pas sur la console de Nintendo. Histoire d’aller encore un peu plus loin, Hayes indique que PlatinumGames a besoin de toute la puissance des Xbox 360 et Playstation 3 pour atteindre ses buts. Et prend pour exemple Bayonetta, qu’il cite comme “un standard d’une grande qualité”.

On a compris le message…

580_madworld-cg-t63e8u9i0o-jan23-008

via joystiq

< 1 min.