Non, Alan Wake n’a rien d’un écrivain

Par Rédacteur Invité le

Ce n’est pas moi qui le dit mais l’écrivain Tom Bissell lors d’une interview avec le site Magical Wasteland :

“Les agents littéraires New Yorkais ne s’habillent pas, ne parlent pas et ne jouent pas comme Joe Peschi. Les agents littéraires New Yorkais sont raffinés, à la mode et rusés. Laisseriez-vous Barry négocier votre contrat ? Je ne lui laisserait pas négocier l’achat d’une barre de friandise. Autre chose qui cloche : c’est visiblement l’ami d’enfance d’Alan Wake. Votre agent ne dois JAMAIS être votre ami, et encore moins votre meilleur ami, et encore moins une personne avec qui vous avez grandi. Enfin, c’est la femme de Wake qui dessine les couvertures de ses livres. Aucun éditeur sur cette planète ne laisserait l’épouse d’un auteur dessiner la couverture de ses ouvrages.”

Ben alors, on s’est mal rencardés chez Remedy, ou on a voulu rendre la vérité plus excitante ?

00368609-photo-alan-wake

via magicalwasteland

stopwatch 7 min.