Wii U : nos impressions pad en main !

Par Rédacteur Invité le

ENFIN ! Nous avons ENFIN eu l’occasion de poser nos minimes sur le pad de la Wii U. Comme vous l’avez peut-être appris hier, aucun véritable jeu Wii U n’est actuellement présenté par Nintendo à l’E3. Et pour ce qui est des démos techniques présentées, sachez qu’en tant que simple visiteur, il vous aurait bien fallu passer la journée dans la même file d’attente pour avoir l’occasion de lui frôler le pad. A croire que les gamers de tout poils demeurent très curieux face à cette machine hybride, embarquant un concept encore assez inédit.

Mais trêve de bla-bla, nous sommes ici pour vous faire partager notre ressenti sur le pad en question. Offrant un écran tactile de 6.2″, il se prend, aussi étonnant que ça puisse paraître, très bien en main. Sa légèreté nous aura d’ailleurs surpris. A côté de ça, on aura un peu de mal à croire que nous ayons eu un prototype entre les mains, tant le modèle (que vous allez pouvoir admirer ci-dessous) tend à afficher une finition impeccable. Semblable aux accessoires Wii, cette finition blanche ne tranche aucunement avec la ligne des derniers produits Nintendo. Et évidemment, les 2 sticks analogiques équipant ce pad sont quasi-identiques à ceux dotant les manettes classiques Wii. Mais voilà, difficile de se faire une véritable idée de la chose à partir de simples démos techniques. S’il est très agréable de pouvoir jouir d’un « miroir » de son écran de télévision sur son pad, le fait que Nintendo soit incapable (et ce n’est pas faute d’avoir demandé, avec une insistance telle qu’elle aura pu faire craquer un John Rambo en interrogatoire…) de nous renseigner sur son autonomie tend à nous poser quelques questions… Et puis, sur les démos techniques testées, le pad servait à plusieurs reprises de véritable moniteur de jeu, indépendant de l’écran TV sur lequel les autres joueurs évoluaient. A chaque fois, le rôle dédié au joueur équipé du pad était d’ailleurs en totale opposition à celui des joueurs arborant une Wiimote (car c’est le cas : dans les « jeux » multijoueur de la Wii U, 4 joueurs dégainent une Wiimote, le 5ème un pad 6.2″) Indéniablement, ce point pourrait permettre aux développeurs de laisser court à leur imagination.

Maintenant, pour évoquer mon ressenti personnel, si j’avoue, à mon plus grand étonnement, avoir été charmé par ce pad, j’avoue me poser des questions sur sa véritable utilité in-fine. Utilité qui sera dans tous les cas régie par l’imagination des développeurs, et uniquement par ce critère. Pour autant, l’envie d’en voir plus concernant ce périphérique est bel et bien présente. Et ça, c’est définitivement un signe qui ne trompe pas !

stopwatch 2 min.