Quand Nadine Morano fustige le jeu vidéo

Par Rédacteur Invité le

Et la chasse aux sorcières revient sur le devant de la scène… Nadine Morano, actuelle Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle (rien que ça), vient à nouveau de raviver de vieilles braises qu’on croyait défensivement éteintes, en relançant l’éternel débat de l’influence des jeux vidéo sur les jeunes, et sur le fait qu’ils soient responsable du comportement inexcusable de certains. Extrait de sa déclaration « choc » :

« Il y a une augmentation de l’ultra-violence, il faut se demander pourquoi, au regard de l’éducation au regard de notre société avec le développement de certains films très violents ou de certains jeux vidéo. »

Avant d’embrayer et d’évoquer une certaine nostalgie pour Bonne Nuit Les Petits ou encore Flipper le Dauphin. Ah, c’était le bon vieux temps… Maintenant, on attend plus qu’une réaction du SELL

Source: Source
stopwatch 1 min.