EA préfère la PS Vita à la 3DS

Par Rédacteur Invité le

Electronic Arts n’est pas le genre de structure à ne pas prendre parti. Frank Gibeau, soit l’homme à la tête d’EA Labels, l’a une fois de plus confirmé la semaine passée à l’occasion de la Gamescom 2011, lorsqu’il s’est entretenu avec le site CVG :

« Je pense qu’une partie du business du jeu vidéo est devenue rude, du fait de la compétition relevée amenée avec les smartphones. […] De mon point de vue, Sony a une carte à jouer, parce qu’ils disposent d’une innovation unique en terme de schéma, de technologie et d’écran. Leur console jouit d’un nombre conséquent d’options basées sur les réseaux sociaux, vous permettant de communiquer avec vos amis et d’entretenir votre base sociale. […] Vous ne pourrez pas les appeler en portant le terminal à votre oreille, mais je pense qu’elle offre les principales fonctionnalités implantées dans un smartphone, certaines fonctionnalités leur permettant de dominer. […] Je ne pense pas qu’ils soient dans le même bateau que la 3DS…. la 3DS fut très intéressante technologiquement parlant, mais il y a eu comme un effet de confusion l’entourant, et le résultat final ne fut pas celui escompté. Je pense que la Vita dispose de meilleures chances, parce qu’elle proposera un line-up de lancement fort. La PSP a réalisé de belles ventes en Europe, et semble avoir atteint les joueurs de la même façon qu’elle l’a fait en Amérique du Nord. Donc je pense qu’ils ont quelque chose en plus. Nous allons publier quelques jeux sur la console, et voir comment tout cela évolue. »

A croire que la bécane de Nintendo n’est pas encore prête de voir affluer les exclusivités tierces. C’est pourtant là l’un des nerfs principaux de la guerre…

stopwatch 2 min.