Quantic Dream a perdu 10M€ sur Heavy Rain à cause du marché de l’occasion

Par Rédacteur Invité le

Pourquoi pas : Guillaume de Fondaumière, le PDG de Quantic Dream, a annoncé que son studio aurait perdu entre 5 et 10 millions d’euros, à cause du marché de l’occasion. Selon l’analyse réalisée par notre homme, 1 million de joueurs aurait joué au soft sans rien payer aux développeurs. Comprenez : ces joueurs se sont procuré le jeu d’occasion :

« Je voudrais souligner l’impact que la récession a entraîné, en particulier sur les jeux AAA, aidant au développement du marché de l’occasion. Et je pense que c’est l’un des problèmes qui touche l’industrie en ce moment. Je prends comme exemple Heavy Rain. Nous avons vendu environ 2 millions d’exemplaires du jeu. Nous savosn grâce aux statistiques des Trophées que près de 3 millions de personnes y ont joué. A mon petit niveau, c’est un million de joueurs qui ont joué au jeu sans me payer. Selon mes calculs, en tant que Quantic Dream, j’ai perdu entre 5 et 10 millions d’euros de royalties à cause du marché de l’occasion. […] Je ne suis pas certain que nous ayons la bonne approche, et je pense que les développeurs, ainsi que certains éditeurs et revendeurs devaient s’assoir autour d’une table, et tenter de trouver une solution au problème. Car nous sommes tous en train de nous tirer dans le pied, d’une manière ou d’une autre. »

Selon lui, la tendance voudrait que les développeurs se tournent vers la distribution en ligne. Tout en regrettant qu’il s’agit là d’une mauvaise chose pour la distribution classique. Dans tous les cas de figure, c’est indéniable : d’ici quelques années, les GAME et autres Micromania devraient prendre du plomb dans l’aile…

Source: Source
stopwatch 2 min.