On ne peut pas troller 1000 fois…

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Hériter de 4 mois de prison ferme pour avoir « trollé » sur Internet (et de 5 ans d’interdiction d’utilisation des réseaux sociaux), voilà ce qui vient d’arriver à un jeune Britannique. Pour autant, difficile de lui trouver une excuse, tant il a poussé la notion de « troll » dans ses derniers retranchements. Et pas de la meilleure manière qui soit.

Explications : le jeune homme avait pris pour cible la famille et les proches d’une adolescente de 15 ans ayant décidé de mettre fin à ses jours en se jettant sous un train, en les harcelant via la page Facebook qu’ils avaient décidé de créer en dernier hommage. Comble du mauvais goût, il avait réalisé une vidéo montage où le visage de la jeune fille était collé à la locomotive de Thomas and Friends. Vu sous cet angle… Résultat : il devra en plus informer la police locale s’il décide d’acheter un mobile lui permettant d’avoir accès à Internet. Le « stalker stalké » ?

Source: Source