La licence Final Fantasy sur les rotules ?

Par Rédacteur Invité le

Inutile de se le cacher : la licence Final Fantasy a perdu de sa superbe avec le temps. Malgré un épisode XII de haute volée, elle...

Inutile de se le cacher : la licence Final Fantasy a perdu de sa superbe avec le temps. Malgré un épisode XII de haute volée, elle a depuis accusé un 13ème volet assez fade (que dire de ce FF XIII-2 prévu pour débouler d’ici peu, et à première vue franchement peu charismatique ?), et un XIV volet aux allures de MMO manqué.

Yoichi Wada, l’actuel big boss de Square Enix, en est d’ailleurs conscient, puisqu’il vient d’admettre publiquement que la série avait subit “de lourds dommages”. Avant de préciser, en évoquant Final Fantasy XIV Online que sa société continuait sa “réforme”, et qu’elle planchait sur le soft en question, de manière à lui conférer l’aspect qu’il aurait du avoir dès son lancement il y a quelques mois de cela. Lancé en septembre 2010 sur PC, le soft ne facture encore aucun abonnement, et voit sa version PS3 repoussée, encore et encore. Un fiasco difficilement rattrapable ? On peut voir ça comme ça, effectivement…

Source: Source
stopwatch 6 min.