[MAJ] Free Mobile, 3… 2… 1…. Zééé….

Smartphone

Par Anh Phan le

[MAJ] Free par l’intermédiaire de son directeur financier, Thomas Reynaud, a confirmé que Free avait dépassé les 30% de couverture de la population. Plus important encore, que les 27% réglementaires étaient en cours d’audit par l’ARCEP. Une fois cette validation faite, Free sera libre de lancer ses offres dès qu’il le souhaitera. Après des semaines […]

[MAJ] Free par l’intermédiaire de son directeur financier, Thomas Reynaud, a confirmé que Free avait dépassé les 30% de couverture de la population. Plus important encore, que les 27% réglementaires étaient en cours d’audit par l’ARCEP. Une fois cette validation faite, Free sera libre de lancer ses offres dès qu’il le souhaitera.

Après des semaines de rumeurs, pas toutes si folles que ça, de petites phrases énigmatiques de la part des dirigeants, et de gros troll, Le Figaro a réussi à tirer quelques informations, et pas des moindres de Free.
Le journal consacre en effet tout un dossier dans son édition papier, et un article dans la version en ligne.
Petit problème, il y est mélangé pèle mêle des informations sourcées, et d’autres plus floues, un tri est donc nécessaire.

Sur la couverture de Free Mobile tout d’abord, cela a déjà longuement été abordé ici même, il est dit que Free dépasse largement les 27%, préalable nécessaire à son lancement. Source industrielle nous précise t’on, alors est ce un Off des équipes de Free, ou bien des équipementiers, toujours est il que cela est corroboré par les recensements d’antennes.

Une antenne Free Mobile

L’information qui semble la plus importante, est une modification sur le timing envisagé. Pour la Freebox Révolution, Free l’a présentée le 14 Décembre 2010, disponible en précommande le jour même, mais livrée au mieux 2 semaines plus tard, et jusqu’à 6 mois pour certains.
“Le lendemain du jour où on lance Free Mobile, ça marche” annonce Free. Du fait d’un prix très bas d’une carte SIM les stocks ne demandent visiblement qu’à être écoulés, sitôt la demande de celle ci effectuée.

Histoire d’alimenter les interrogations, Free annonce arriver à 25% de part de marché “Un chiffre qui pourrait être atteint dans deux ans si on est très bons, dans dix ans si on est mauvais” dixit Free. De telles affirmations ouvrent forcément des spéculations.
Un retour est alors fait sur une rumeur venant d’un analyste qui disait en somme, que pour arriver aux objectifs fixés, Free enverrai probablement une carte SIM gratuite à tous ses abonnés ADSL; ou comment exploiter immédiatement son trésor de guerre soit une base de 4 500 000 abonnés, déjà plutôt convaincus. Une carte qui par exemple pourrait proposer Appels illimités vers fixes et autres abonnés Free Mobile, et à laquelle viendrait se greffer des options appels illimités mobiles, internet illimité, etc.
Xavier Niel ayant vertement critiqué ses concurrents arguant qu’ils vendaient à perte l’ADSL dans les offres quadruple play, pour continuer à pousser les offres de téléphonie, cela prendrait sens.

Pour finir, niveau terminaux Free Mobile a des accords avec toutes les grandes marques de téléphones, dont Apple, à l’exception d’une (que nous ne connaissons pas).

Source: Source