Naughty Dog veut faire évoluer l’industrie avec son The Last of Us

Par Rédacteur Invité le

Dévoilé avec fracas lors des VGA 2011, The Last of Us, soit le dernier projet en date de Naughty Dog, devrait frapper un grand coup dans l’entrejambe de l’industrie. Et ça, ce n’est pas moi qui le dit, mais Neil Druckmann, “creative director” et “writer” sur le projet. Pour autant, il ne s’est pas contenté de balancé un simple “change the f***ing industry”. A côté de ça, il en a profité pour nous en dire plus sur son bébé :

“Je l’admets, je dois encore apprendre les ficelles du storytelling. Je dois vraiment impliquer mes acteurs afin d’offrir des performances qui sonnent “vraies”. C’est ce que nous désirons faire. […] Nous essayons vraiment à Naughty Dog de faire évoluer les choses, de les pousser dans le bon sens. […] En étant critique, je dirais que nous devons relever le niveau, autrement, rien ne va changer. Nous allons nous surpasser, et nous tuer à la tâche s’il le faut pour que cette chose arrive -et en espérant que ça arrive, j’espère que le reste de l’industrie va en prendre notre, et faire de même.”

Tiens, les petits gars de chez Naughty Dog se verraient-ils en sauveurs de l’industrie, pour ne pas dire en guides ? Et en même temps, on croise les doigts pour que son The Last of Us nous éclate sur tous les plans. Réponse dans… pfiouuu !

Source: Source
stopwatch 1 min.