Facebook victime d’une attaque virale

Sur le web

Par Domejean le

Facebook n'avait qu'à bien se couvrir, le fameux réseau social a été aujourd'hui victime d'une attaque virale qui a contraint 45.000 utilisateurs à changer leurs mots...

Facebook n’avait qu’à bien se couvrir, le fameux réseau social a été aujourd’hui victime d’une attaque virale qui a contraint 45.000 utilisateurs à changer leurs mots de passe ainsi que leurs identifiants. Détecté déjà depuis 2010, le virus Ramnit cible les comptes utilisateurs ainsi que les références de connexion afin de pouvoir s’approprier des comptes bancaires en ligne. Cette variante, elle, cible les comptes utilisateurs Facebook.

Facebook

Comme tous les virus, il se propage rapidement et malheureusement, a un petit faible pour les utilisateurs Britaniques et Français (et sous Windows bien entendu). Une fois un compte piraté, des liens frauduleux sont affichés sur les profils ou envoyés en privée. Il faudra donc être vigilant et ne pas cliquer sur n’importe quoi ces prochains jours. Pour les comptes les plus populaires, le risque c’est de voir ses informations personnelles négociées sur les marchés noirs en ligne…
Facebook met tout en oeuvre pour éviter la propagation du virus, restez prudent et si vous êtes victimes du virus, il existe des solutions en ligne pour s’en débarrasser.

A noter que vous n’êtes pas uniquement vulnérable sur le Web, le virus infecte principalement les fichiers .EXE, .DLL et .HTML, il s’installe donc également sur votre ordinateur.