Free Mobile envoie les SIMs, mais surcharge ses concurrents

Smartphone

Par Anh Phan le

Alors que les débuts difficiles du site de Free Mobile commencent à se résorber, l’espace membre devient (enfin !) disponible, et les premières cartes SIM viennent d’être expédiées : Si par ailleurs vous n’auriez pas reçu vos identifiants de connexion, rendez vous sur la page de rappel de mot de passe. Mais grosse ombre au […]

Alors que les débuts difficiles du site de Free Mobile commencent à se résorber, l’espace membre devient (enfin !) disponible, et les premières cartes SIM viennent d’être expédiées :


Si par ailleurs vous n’auriez pas reçu vos identifiants de connexion, rendez vous sur la page de rappel de mot de passe.

Mais grosse ombre au programme, malgré l’envoie des cartes SIMs Free Mobile, très peu ont reçu une confirmation de la portabilité de leur numéro, normalement envoyée par SMS par votre opérateur actuel. Et pour cause ! Dans l’émission “De quoi j’me Mail” diffusée sur RMC, Xavier Niel nous a appris que les serveurs dédiés à la portabilité était tout simplement incapables de traiter le nombre de demandes envoyées par Free. Dimensionnés pour quelques milliers de transaction de portabilité par jour, les probables centaines de milliers de demandes simultanées vont mettre du temps à être absorbées par les système d’informations des autres opérateurs. Niel a annoncé entre 8 et 10 jours supplémentaires, en plus des 3 jours de portabilités habituels.

Le PDG de Free explique aussi que le lancement avant Noël aurait été possible, mais le pic des SMS du nouvel an a semble t’il été appréhendé. Et quand on voit l’ampleur des chantiers actuels, cela a sans doute été sage.