Bref, MegaUpload a fermé et Universal s’est fait voler.

Sur le web

Par Domejean le

Alors que de nombreux internautes se morfondent suite à la fermeture du site MegaUpload, que les Anonymous se rebellent face aux majors et sites gouvernementaux, certains font place à l’humour… Mais revenons d’abord sur les faits de ce week-end, de nombreux hacktivistes en colère ont travaillé sans relâche pour manifester leur mécontentement face aux responsables de la fermeture du site Megaupload ou du moins, ceux qui jouent un rôle sur la création de ces lois liberticides sur Internet.

Des menaces mises à exécution par les Anonymous
De nombreux sites se sont vus pénalisés, notamment Universal  (dont le site Vivendi est H.S) qui s’est fait voler 430Mo d’archives regroupant des documents financiers allant de 2001 à 2008, documents prouvant que l’industrie du disque n’est pas tant en faillite que ça. Ces archives se retrouvent un peu partout sur Internet (.torrent, P2P), à la disposition du grand public.

Également, le site du FBI, Warner, Canal+, Activision ont été hors d’usage. Plus amusant encore, le site de Sony piraté, proposant gratuitement le contenu de son catalogue musical. En France, Hadopi.fr est toujours hors service. Tout un programme prévu par les Anonymous qui n’ont pas fini de faire parler d’eux. De nombreux sites voient le jour, permettant de suivre les actions d’Anonymous, dont Anonymact (site à mettre en réserve, car non connu de bon nombres d’hacktivistes (la quadrature du Net, telecomix…)) qui vous propose de rester informé sur les prochaines interventions du groupe.

Vivendi hack

Une touche d’humour dans ce monde virtuel en guerre.
Je vous le disais, certains y mettent beaucoup de violence et d’autres font place à l’humour. Et l’humour c’est indispensable même dans les moments conflictuels. Côme et Antoine, dans la même lignée qu’Une parodie du Bref (série sur Canal+), ont réalisé une petite vidéo amusante sur la fermeture de MegaUpload.


Source: Source