Free mobile : Quels sont les opérateurs qui ont le plus souffert ?

Smartphone

Par Membre rédacteur le

C’est l’une des questions qui est au centre de nombreuses conversations au sein des locaux des opérateurs, mais aussi des clients, quel opérateur a perdu le plus d’abonnés suite au lancement des offres de Free mobile ?

Bien que les chiffres officiels sont jalousement gardés pour l’instant inconnus, le site freemobile.toorsurtoo propose un outil afin de se faire une idée sur la question.

Avec 1,5 millions d’abonnés Free mobile, information validée à demi-mot par Orange, le nombre d’abonnés en provenance d’autre opérateurs est un indicateur majeur du taux de conversion et Xavier Niel aura tôt fait d’annoncer ces chiffres en mai lors de la publication des résultats financiers de la société.

L’outil en question proposé par freemobile.toosurtoo analyse les activations de cartes SIM basées sur les données volontairement fournies par les nouveaux abonnés Free Mobile.

Parmi ces données figure l’opérateur d’origine du client et c’est grâce à cette statistique que les mesures ont été réalisées. Bien entendu cet outil n’a rien d’officiel, à ce jour 4500 abonnés ont participé à l’opération et même si ce chiffre est faible, il représente un panel assez représentatif afin de mesurer une tendance (les institutions de sondage pour les élections se limitant généralement à des panels de 1000 sondés, et nous nous garderons bien de donner notre avis là dessus).

À la « surprise » générale, c’est Orange qui serait le premier victime de départs d’abonnés avec 29,4% d’abonnés Free mobile en provenance de l’opérateur historique, ce taux monte à 30,7% lors qu’il s’agit de clients Sosh. SFR se place second avec 21,1%, Bouygues Telecom est troisième avec 14,5% Enfin, le premier MVNO français à savoir Virgin mobile représente 7,1% d’abonnés Free mobile.

Si ces informations venaient à se confirmer lors de la publication des données du régulateur des télécoms, nous ne pouvons que saluer la politique de communication Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive chez Orange :

Bien entendu, il y a eu un transfert chez Free Mobile mais sans doute moins que chez la concurrence

Les MVNO ne sont donc pas les plus touchés contrairement à ce qu’auraient pu laisser croire les intéressés, mais attendons tout de même de mettre la main sur les chiffres officiels, ne serait-ce que pour confirmer ou infirmer une tendance qui ne laissera pas l’opinion indifférente.

Source: Source