PEGI se paye une campagne publicitaire

Par Caroline le

Aujourd’hui, le CSA du jeu vidéo, plus communément connu sous le nom de PEGI a dévoilé son propre spot publicitaire. Un grand pas dans l’histoire pour toutes les associations de famille de France.

Si le message est assez intelligent et adapté aux parents, la forme de celui-ci laisse à désirer : « n’essayez pas forcément de comprendre le jeu, comprenez simplement le système de classification par âge PEGI ». Disons qu’une formulation négative n’est jamais vraiment efficace. Un simple « comprenez le jeu grâce à la classification PEGI » aurait amplement suffit. En revanche, un note une très belle performance du jeune garçon, et un aspect assez humoristique dans l’attitude du père qui semble totalement perdu au milieu de tout ce que lui raconte la pile énergétique qui lui sert de fils. Enfin, la chute du message aurait sans doute eu plus d’impact sans l’accord artificiel du père matérialisé par un « mais ouais, on le prend ! ».

Mais il faut avouer qu’aujourd’hui encore, trop peu de parents prennent en compte l’avis de leur enfants avant de se renseigner sur l’âge conseillé par PEGI, représenté par une vignette sur le boîtier, ou encore dans une publicité pour le jeu en question. Mais les jeunes gamers sont également confrontés à d’autres situations où ils peuvent avoir accès à des jeux inappropriés pour leur âge. Comme chez certains revendeurs, où des jeux interdits aux moins de seize, dix-huit ans sont en démonstration, donc accessible à un jeune public.

En juin 2009, les vignettes PEGI devenaient colorées pour attirer l’oeil des parents et leur permettre de comprendre visuellement l’âge convenable pour un jeu. Wii Sports Resort et Grand Chelem Tennis ont été les premiers jeux à en bénéficier.


Spot publicitaire PEGI par pedagojeux

Source: Source
stopwatch 2 min.