Quand Take-Two annonce fin de THQ

Par François le

Et ce n’est pas moi qui le dis hein, mais le CEO de Take-Two, Strauss Zelnick. Il a lancé les hostilité en affirmant que l’éditeur s’était trop impliqué dans les jeux « à licence » et que cette stratégie n’avait pas permis de dégager un profit suffisant. Selon lui l’investissement pour conserver la main mise sur une licence (film, sports, etc) n’est pas rentable sur le long terme, surtout si les succès ne viennent pas éponger le prix mis dans cette licence.

Il enfonce le clou en affirmant que la qualité des titres de THQ n’est pas au niveau de celle des titres Take-Two. Du coup, il annonce que THQ ne sera plus la dans 6 mois !

Evidemment, THQ a répondu à cette affirmation, par la voix de son service de presse qui affirme que « Mr Zelnick a une vision tronquée et dépassée de THQ » Et que ces commentaires sur le futur de l’entreprise sont « irresponsables et faux« , et qu’il devrait se concentrer sur « son propre business« .

Personnellement, je trouve qu’il y a de bons jeux des deux côtés, alors je vous laisse arbitrer le match !

stopwatch < 1 min.