PAL #69 : Le Gamecube fête ses dix ans !

Par Gaylord le

D’entrée de jeu, je lance le débat qui fâche tout joueur français digne de ce nom : le ou la Gamecube ? Le ou la Gameboy ? Disputez vous tant que vous voudrez je choisis le masculin (on parle bien de cube et de jeu pour garçon). Bref, le Gamecube fêtait hier ses dix sur notre territoire et pour lui rendre hommage, partageons nos souvenirs et impressions sur cette console un peu à part.

J’ai été l’un des premiers acheteurs, je le confesse. Avec son Star Wars : Rogue Squardon II et Sonic Adventure 2, la console a réussi à me séduire. Ce n’est qui n’est visiblement pas le cas de tout le monde avec des ventes dépassant à peine les 20 millions d’unites dans le monde (alors que la Wii atteint presque la barre des 100 millions pour vous donner une idée). Pas assez soutenu par les éditeurs tiers ou centré uniquement sur les jeux Nintendo, on pourrait débattre des heures mais il manquait clairement quelque chose pour le différencier de ses rivaux Playstation 2 et Xbox. Et pourtant des jeux exclusifs à la réputation encore très forte aujourd’hui feront leur apparitions sur cette machine. Au hasard : Metroid Prime, The Legend of Zelda : Wind Waker, Baten Kaitos, Pikmin, Super Smash Bros Melee, Wario Ware Inc : Mega Party Games.

Personnellement, j’adorais sa manette. Parfaite pour un jeu comme Metroid Prime qui utilisait chaque touche intelligemment jusqu’au joystick C et à la croix multidirectionnelle, respectivement pour changer le type de vue et de laser. Encore une fois, adapté pour des gameplay made in Nintendo.

On pourrait parler aussi des balbutiements de son service en ligne, perfectible comme celui de la PS2 et sous exploité à part quelques jeux comme Phantasy Star Online I&II. Ayons également une petite pensée aussi pour la connexion possible avec le Game Boy Advance, la portable Nintendo de l’époque. Celui-ci devenait une manette à part entière et jouait sur le changement de plan pour The Legend of Zelda : Four Swords ou la gestion d’inventaire pour Final Fantasy : The Crystal Chronicles. Un avant-goût de ce que la Wii U proposera en fin d’année avec sa tablette, clairement.

Et pour vous, quels souvenirs vous évoquent le cube de Nintendo ? Une époque révolue sans casual gaming ? Un échec de Nintendo pour séduire la majorité des joueurs ? Une période de transition avant que Nintendo ne trouve son créneau ? Et pour le coup, le dernier vrai controller gamer de la firme ?

La Parole est à vous maintenant chers Lecteurs.

stopwatch 2 min.