Z3X réactive facilement les portables volés

Smartphone

Par Pierre le

En mars 2011, la loi Lopsi 2 avait obligé les opérateurs à bloquer un portable volé sous les 4 jours. Une mesure qui n’a en rien enrayé le problème des vols, vu qu’un logiciel permet d’ores et déjà de contourner le blocage : Z3X.

De toute façon on se doutait bien qu’un jour où l’autre, le blocage des téléphones allait sauter. Techniquement, les voyous trouvent toujours une solution,

indique une source policière à l’AFP. Il semblerait donc que le logiciel soit assez répandu dans des boutiques de déblocage de l’est parisien, selon les forces de l’ordre. Le Z3X permet de modifier le numéro IMEI du téléphone. Carte d’identité du téléphone, il permet à l’opérateur de le bloquer définitivement en cas de déclaration de vol. Le téléphone est donc censé être inutilisable et bon pour la poubelle.

Les téléphones sont donc débloqués et remis en vente, sans aucun souci par la suite. Une cinquantaine de boutiques parisiennes seraient concernées, et ce délit est passible de deux ans d’emprisonnement et 37 500 euros d’amende. Seuls les téléphones Samsung, LG, Benq-Siemens, et Nec sont pour l’instant concernées. Les autorités déclarent que les vols de téléphones ont baissé de 20% grâce à cette mesure entre avril 2011 et avril 2012. Ils craignent une recrudescence des vols, et le ministère de l’Intérieur a organisé des réunions avec la Fédération française des télécoms pour tenter de trouver de nouvelles parades.

Nous souhaiterions in fine que les constructeurs puissent mettre en place un dispositif qui permette de rendre totalement inutilisable le téléphone portable à distance lorsqu’il est volé,

a déclaré Franck Carabin, porte-parole de la direction de la sécurité de la proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP). Obliger les constructeurs à contrer le vol dès la fabrication du téléphone serait donc une solution envisagée.

Source: Source