Infographie : Que serait le monde sans internet ?

Sur le web

Par Pierre le

Internet est apparu il y a presque 20 ans maintenant, et il nous arrive à tous de nous demander : “mais comment nous faisions sans internet ?”. Online Education s’est posé la même question et a réalisé une infographie pour comprendre ce que serait notre planète sans l’invention du web.

Ainsi, alors qu’aujourd’hui il suffit de quelques clics pour trouver toutes les infos nécessaires sur Encyclopédia Britannica, il vous faudrait payer 1 200$ pour vous procurer l’édition papier en entier. Les révolutions dureraient également plus longtemps. L’infographie prend à titre d’exemple la révolution tunisienne faite via Facebook et Twitter qui a duré 18 jours pour la comparer à la chute du mur de Berlin qui est l’aboutissement d’un long processus de 4 mois. Pleins de données intéressantes apparaissent dans ce graphique, que je vous invite à regarder de près. Une chose cependant, l’infographie n’évoque pas n’évoque pas le point le plus important qui serait dû à la disparition d’internet : l’absence des vidéos de chats.

Source: Source

21 réponses à “Infographie : Que serait le monde sans internet ?”

  1. Il manque deux points importants (je trouve) :
    – sans internet, nous n’aurions pas de belles infographies pour passer le temps au boulot 🙂
    – internet a permis de sauver des millions d’arbres en rendant obsolète l’impression de millions de magazines pornos ! 😡

    @cybernemo : je pense qu’il s’agit du nombre de personne te séparant de n’importe quelle autre personne sur terre (exemple, je connais Jean qui connaît Paul qui connaît Gérard qui connait Gabrielle qui connait Angela (Merkel), il y a 4 (ou 5 ?) degrés de séparation 😉 )
    Enfin, il me semble que c’est ça.

  2. Et pourtant la guerre existe toujours. Et certain parle même parfois de cyberguerre.
    Internet a aujourd’hui une autre ampleur. Ce n’est malheureusement pas qu’un simple outil culturel ou médiatiques…

    L’humain est réellement étrange.

  3. @Etienne : Effectivement l’Humain est étrange ! Réussir à trouver une corrélation entre une infographie parlant de ce que serait le monde sans Internet et le fait que l’Humanité soit étrange est pour le mois surprenante !

    😉

  4. Internet permet aussi de passer moins de temps les uns avec les autres quelque soit l’éloignement géographique, et plus avec un écran et sa souris.
    Internet permet d’être moins tolérant quand on attend à un guichet.

    Au fait, on parle d’Internet, de réseau, ou de vitesse de transmission des infos ?

  5. dégrée de séparation, c’est le nombre de personne qui te sépare en théorie de n’importe quel être humain sur la planète. sur le principe du mec qui connait un mec, qui lui meme a un ami qui connait….

  6. @cybernemo: Par « degrees of separation » ils signifient le nombre de relation qui ne te touche pas directement ou indirectement. En gros avec Internet, tu as 2x plus de facilité à être connecté avec des personnes.

  7. @th3gr1tch: “- internet a permis de sauver des millions d’arbres en rendant obsolète l’impression de millions de magazines pornos !” 😀

  8. @hugo ,oui je me suis très mal exprimé. Je trouve juste un peu désolant cet encensement constant d’internet, surtout quand c’est résumé par “qu’est qu’on ferait sans internet?!”
    Car bien sure qu’internet est un outil formidable, qui aurait même apparemment aidé les révolutions du printemps arabes. Internet doit etre un outil de culture et d’information, un outil qui a pour but de libérer davantage les esprits.
    Mais aujourd’hui, internet devient davantage un outil qui renforce l’aliénation… on passe son temps, mais on ne réfléchit plus. On sait mais on ne comprend pas pour autant.

    Enfin c’est surement pas le meilleur endroit pour en parler

  9. Comparer la “révolution” tunisienne avec la chute du mur de Berlin, non mais sans blague. Même si c’est vrai que quand on connait un mec qui connait un mec qui connait 0.74 mec ça aide.

  10. comme c’est stupide de comparer les révolution arabe et la chute du mur de Berlin.
    c’était pas le même contexte, je pense que la révolution en Tunisie aurait été aussi rapide sans internet … pas de Tweeter pas de Facebook mais avec le téléphone arabe.
    et puis ils nous vendent que ça a créé plein d’emplois c’est vrai donc l’internet à fait baissé le chômage … non ??

  11. Internet est une révolution (induite par d’autres technologies de l’information qui la précédait, TV, Radio, Télégramme, and many more…). Une révolution qui a mon sens est sans commune mesure, sans doute le plus grand changement dans la vie des humains. Aujourd’hui nous en sommes au début de l’aventure, mais la vitesse de propagation de l’interconnexion est sans comparaison avec les autres technos. On a quitté l’époque moderne pour passer dans l’époque numérique. Qu’on essence ou pas internet (qui a encore de très nombreux défauts), même mes grands parents de 90ans, qui n’ont jamais eu un ordi en main, prennent conscience de coté incroyable et sans limite de se retrouver avec un outil si incroyable. Je donnerai chère pour avoir une vision du futur, mais internet pèsera d’autant plus avec le temps, d’ou la guerre actuelle pour le contrôler (sopa, acta, pipa et co). Au début, étant un indigné je n’avais pris la mesure de ce que la liberté d’internet impliquait pour l’histoire de l’humanité. A présent, je pense que l’on est à un tournant aussi emblématique que l’époque des lumières. Si on perd le monde sera une dictature de l’information, controlé par les grandes entreprises, si l’on gagne le monde sera à l’image de Wikipédia, démocratique et participatif. Imaginez que l’on applique au monde réel, les nouvelles valeurs du web : la gratuité (dans la vie y a presque rien de gratuit, par rapport au web), le don de soi (personnes ne fait de bénévolat, alors que sur le web, chacun y va de son mini geste, admin un forum, faire un blog, étayé un article ou traduire un film), la participation, avec wikipédia on a réussis a construire une encyclopédie aussi grande et complète que les encyclopédies classique, en tr ès peu de temps et dans toutes les langues ( ou presque). Imaginez que la loi, aujourd’hui écrite par une oligarchie dirigeante (peu différente des anciens régimes) soit écrite par le peuple, via la participation, via le vote directe. Le projet Kasparov versus le monde m’a bluffé quand j’étais plus jeune, le monde votait pour des coups proposé par une pléiade de grand maitre, dans le but de battre LE champion du monde (a cette époque). Enfin les possibilités sont telles que nous avons encore du mal à les concevoir. Mais tout a changé et tout va changer de plus en plus vite. .

  12. Sur ce coup-là, les conservateurs ne pourront pas dire “C’était mieux avant”. La phrase de fin “Le monde aurait été différent, mais définitivement pas mieux” en fait une très bonne moralité !

  13. Certes, mais quid de la consommation d’energie de tous les serveurs/ordinateurs relies a Internet. Ce cout n’est pas negligeable.

  14. @propeas ,toi tu as une vision très claire du monde 🙂

    On peut comparer un peu internet à la révolution de l’imprimerie, qui à amené une vague de savoir sur le monde.
    Internet a les même possibilité; multiplié par 100…
    Sauf que c’est aussi un outil qui peut etre contrôlé si on se laisse faire.
    Enfin je donnerai beaucoup aussi pour avoir une vision du futur!

  15. Peut-être que le monde serait mieux sans internet.

    Certains disent que l’absence d’internet ferait exploser la consommation de papier, ce qui à terme produirait une déforestation. Pourtant, on sait faire du papier recyclé.

    Cela pourrait même créer de l’emploi local : des usines de papier recyclé placés près des endroits où il y a le plus besoin de papier (administrations, écoles, imprimeries, etc…), afin de favoriser un circuit court pour économiser l’énergie.

    Cela serait aussi un sujet de recherche intéressant pour la communauté scientifique : mettre au point un procédé de fabrication du papier plus respectueux de l’environnement, et moins, voir plus du tout, consommateurs de bois.

    Ensuite, internet est tout sauf écologique : des Datacenters (ce sont les endroits où sont stockés les pages web) alimentés 24 heures sur 24 et climatisés.
    Des ordinateurs allumés des heures durant, et ce partout dans le monde.

    Nos données seraient peut-être plus sécurisées. Il est plus difficile de cambrioler un bâtiment physique, surtout si ce dernier est gardé (Postes de Police, tribunaux, banque) que de hacker un serveur à distance. Les voles de données si il avait lieu malgré tout seraient sans doutes moins important. Car il est plus difficile d’emporter, et de transporter des cartons de fiches papier, que récupérer des millions de données sur un serveur distant.

    Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *