Windows Phone : Nokia s’invente un plan B

Business

Par Moe le

On se souvient encore de la phrase qui avait fait trembler les actionnaires de Nokia en février dernier et prononcée par le vice président lui-même Victor Saejis : le plan B, c’est que le plan A fonctionne.

Faisant allusion à Windows Phone et d’une manière générale au partenariat signé avec Microsoft, Mr Saejis avait été pour le moins clair sur le caractère obligatoire d’un succès des terminaux Nokia sous l’OS mobile de Microsoft.

Six mois plus tard, c’est pourtant le président du conseil d’administration de la marque finlandaise qui jette un nouveau pavé dans la mare. Risto Siilasmaa confie à un quotidien finlandais que la société dispose d’une « porte de sortie » au cas où Windows Phone 8 ne permettait pas au groupe de sortir la tête de l’eau.

Sans donner plus de précisions sur cet éventuel plan de secours, l’homme ne manque toutefois pas de préciser et de renouveler son entière confiance en Microsoft et son OS mobile à venir.

Quoiqu’il en soit, nous ne voyons pas où veux en venir Mr Siilasmaa à l’heure où les terminaux sous Symbian (de l’aveu même de Nokia) sont voués à disparaître complètement des marchés à forte valeur ajoutée :

MeeGo s’il n’est pas abandonné par la firme ne sera en tout état de cause disponible que dans les pays émergents sur des terminaux de type Asha, Android est d’emblée hors course si l’on en croit la position de Stephen Elop sur la question (à moins qu’ils aient là encore changés d’avis).

En définitive, les propos de Risto Siilasmaa à quelques mois de la sortie de Windows Phone 8 ne semblent pas des plus encourageants pour les investisseurs et d’une manière générale pour l’avenir du couple Nokia/Microsoft.

Source: Source