Une seconde de plus, et le web s’affole

Sur le web

Par Pierre le

Vous ne le savez peut-être pas, mais la Terre ainsi que tous ses habitants ont voyagé dans le passé dans la nuit de samedi à dimanche. Enfin, pas exactement, puisque nous avons juste reculé d’une seconde, afin de fixer l’heure des horloges atomiques sur la période de rotation de la Terre. Pour faire clair, la dernière minute de la dernière heure de samedi dernier ne comptait pas 60 mais 61 secondes. Un changement anodin pour tout le monde, sauf pour certains sites internet, qui se sont totalement affolés.

Certains sites ont eu du mal à se synchroniser avec les serveurs de l’horloge atomique par le protocole NTP (Network Time Protocol), et ce sont des centaines de sites qui sont tombés à genoux, comme Reddit, Mozilla, Foursquare, Yelp, LinkedIn, Gawker… Des plantages, des ralentissements, des bugs, bref, les serveurs ont perdu la tête. Les problèmes ont été réglés au bout de quelques heures, mais cela reste un coup dur peu de temps après que le cloud d’Amazon soit tombé en panne. Des programmes n’ont également pas digéré ce changement d’heure minime, comme Java, MySQL, ou le noyau Linux. Depuis 1972, c’est 24 secondes au total qui ont été ajoutées à nos horloges, et le dernier ajout date de 2009.

Source: Source