Un ours sauvé par Twitter

Sur le web

Par Pierre le

Twitter est l’ami des animaux, et le prouve encore aujourd’hui. En effet après avoir aidé à la propriétaire d’un chien perdu à retrouver son animal en Irlande, le site de microblogging a maintenant contribué à sauver un ours. L’histoire se passe aux États-Unis, et elle est assez étonnante.

À Glendale, dans la banlieue de Los Angeles, un ours venait souvent y faire ses « courses », c’est-à-dire fouiller dans les poubelles en quête de nourriture, pour ensuite digérer par une balade à proximité des habitations du quartier résidentiel. L’ours était devenu connu comme le loup blanc dans le quartier, et était aimé des habitants qui l’avaient surnommé Meatball. Une résidente, Sarah Aujero, a même créé un compte Twitter à son nom : @TheGlendaleBear.

Sur ce compte, la créatrice qui s’était prise d’affection pour l’animal mettait régulièrement à jour la position de l’ours, postait des photos, commentait l’actualité, et surtout se posait la question de savoir si oui ou non, les autorités allaient l’abattre… Bref, Meatball était devenu une véritable star dans le quartier, et lorsque les forces de l’ordre sont intervenues, ils ont pris toutes les précautions pour laisser l’ours en vie.

Les autorités ont attrapé l’ours dimanche dernier. Ce dernier, encore errant dans le quartier, s’accordait un petit instant de repos sous un arbre. Endormi puis relâché dans un parc national près de L.A., il coule maintenant des jours heureux dans la forêt, et Twitter n’y est certainement pas étranger. Mais jusqu’à quand ? Les followers de l’ours de Glendale ont ouvert les paris pour savoir quand l’ours serait de retour dans le quartier.

Source: Source
stopwatch 2 min.
AFPresque Vs AFP