Bioshock Infinite perd deux membres importants

Par Fabien le

Selon une source du site Gamasutra, deux membres d’Irrational Games, qui est en plein de développement de Bioshock Infinite, auraient quitté le studio. Des départs qui, s’ils se confirment, seraient  difficile à combler, surtout à quelques mois de la sortie du jeu.


Les deux membres concernés sont Nate Wells, directeur artistique, et Tim Gerritsen, directeur du développement produit. On ne parle donc pas là de deux stagiaires à qui on a confié la photocopie et la cafetière. Concernant Wells, il a confirmé son départ via Twitter, en changeant sa biographie : « Nouveau travail… Détails à suivre ». Depuis, celle-ci a été effacée à la suite des trop nombreuses spéculations des forumeurs de NeoGAF. En effet, sur la page LinkedIn de Wells, figure parmi ses employeurs de l’année 2012, Naughty Dog les développeurs de la série Uncharted. De là à dire que son prochain pied à terre pourrait se trouver du côté de Santa Monica, il n’y a qu’un pas, que les internautes n’ont pas hésité à franchir.  Nate Wells a travaillé durant 13 ans au sein d’Irrational Games et a notamment été à l’oeuvre sur le premier Bioshock.

Ken Levine, le directeur créatif de Biosock premier du nom et Bioshock Infinite, a confirmé indirectement le départ de Wells via Twitter. Il annonce l’arrivée d’un nouveau directeur artistique qui remplace le désormais ancien employé d’Irrational Games. Concernant Tim Gerritsen, c’est une nouvelle fois la page LinkedIn qui interroge, puisque son emploi se termine à la fin du mois d’août. L’information n’est pour le moment pas officielle, mais pas démentie pour autant. On regrette ce genre de rumeurs qui ont une tendance à nous apeurer rien qu’à l’idée que des problèmes internes au studio puisse altérer le développement de Bioshock Infinite. Il ne faudrait pas que le jeu nous fasse une The Last Guardian quand même.

Bioshock Infinite est toujours attendu pour le 26 févier 2013 sur Playstation 3 et Xbox 360, puis le 27 février sur PC.

Source: Source
stopwatch 3 min.