Grooveshark : le retour du trublion sur Google Play

Android

Par Moe le

Un temps sur la liste des « services à abattre » confectionnée par les majors de l’industrie musicale, Grooveshark fait son retour sur le Google Play.

De retour donc avec avoir été exclu par Google à la suite de nombreuses plaintes de l’industrie du disque. En effet, Grooveshark permettait à l’époque d’écouter en streaming gratuitement et sans publicités quelques millions de titres… Avec une option de téléchargement à la volée.

Une offre plus qu’alléchante qui n’a pas manquée de faire grincer des dents EMI à qui Grooveshark ne reversait aucun royalties.

Plus tard rejoint par Universal Music, EMI avait contraint Google à supprimer l’élément perturbateur de ses serveurs en attendant que la justice décide du sort du service de streaming.

Aujourd’hui, les relations semblent apaisées entre les différents acteurs : Grooveshark a finalement payé sa dette à EMI, des projets de rachat sont même à l’ordre du jour pour le service.

En ce qui concerne la partie Google Play, Grooveshark explique qu’il n’a jamais été dans l’intention du service de proposer le téléchargement gratuit et illimité des morceaux écoutés.

Il blâme des développeurs peu scrupuleux qui auraient proposés sous l’appellation « Grooveshark » des applications capables de télécharger les titres musicaux sans l’autorisation du site de streaming.

Après avoir fait le ménage parmi ces applications frauduleuses, Google a ré-autorisé le service à figurer sur son marché d’application.

Source: Source