Intel renoue avec les mauvais résultats

Business

Par Moe le

Affichant une croissance presque insolente ces dernières années comparée à ses homologues du secteur, on croyait le géant et leader mondial Intel loin de la crise actuelle du marché PC. C’était sans compter sur l’ampleur même du ralentissement du marché qui n’a épargné aucunes régions : Chine, Europe, Etats Unis / Amériques, le ralentissement des […]

Affichant une croissance presque insolente ces dernières années comparée à ses homologues du secteur, on croyait le géant et leader mondial Intel loin de la crise actuelle du marché PC.



C’était sans compter sur l’ampleur même du ralentissement du marché qui n’a épargné aucunes régions : Chine, Europe, Etats Unis / Amériques, le ralentissement des ventes de PC a conduit les OEM à réduire leurs carnets de commandes ce qui a conduit le géant à revoir à la baisse ses prévisions.

Alors que pour le troisième trimestre le fondeur attendait un chiffre d’affaire de 14,2 milliards de dollars, ce dernier s’établit en fait à 13,5 milliards de dollars. Le bénéfice net quant à lui se chiffre à 3 milliards de dollars soit une augmentation de 5 % d’une année sur l’autre.

Des problèmes de riches certains dirons. Il n’empêche que les investisseurs feront clairement comprendre au fondeur qu’il devient urgent qu’il se positionne sur le marché mobile. Un marché que le fondeur compte bien conquérir à l’aide de Microsoft et Windows 8.

En ce qui concerne les prévisions, elles sont là aussi pessimistes et le fondeur admet qu’une amélioration n ‘est pas à prévoir d’ici à la fin d’année.

Source: Source