Impact des réseaux sociaux : intox/désintox

Sur le web

Par Domejean le

Je vous en parlais hier, l’ouragan Sandy a un grand impact sur les réseaux sociaux, qui ont un rôle à jouer niveau communication et information. Twitter s’est mobilisé sur son blog en indiquant les comptes à suivre pour les États principalement touchés, la communauté d’Instagram publie de nombreux clichés et même Facebook voit ses membres réagir.

Facebook indique d’ailleurs sur sa Newsroom qu’en effet, de nombreuses personnes ont profité du réseau social pour publier des messages à leur famille et leurs amis. Un moyen de savoir si les personnes dans la lignée de l’ouragan Sandy ne manquaient de rien ou si elles avaient besoin d’une quelconque aide.

L’envers du décor
Cependant, même si les réseaux sociaux sont utiles pour garder le contact et suivre l’évolution de telles intempéries, ils peuvent aussi profiter à des personnes moins bien intentionnées ou à l’humour douteux. Les réseaux sociaux sont également un moyen de propager de mauvaises informations. Une rumeur est si vite arrivée et les Américains font forts dans les scénarios catastrophes.

Actuellement, ce sont des photos de requins qui se baladeraient tranquillement dans les eaux du New Jersey qui font le tour des réseaux. Ces images font tellement parler d’elles, qu’elles sont même reprises par de nombreux médias, comme BFM TV qui est tombé dans le panneau et n’a pas cherché plus loin…

Requin

Bien évidemment ces images sont des montages, Photoshop étant l’ami de personnes qui en veulent toujours plus niveau catastrophe et qui ne se soucient guère des personnes déjà affectées par l’ouragan.

Heureusement sur le Web, certains sont là pour rétablir la vérité et couper court aux rumeurs provenant de réseaux sociaux, comme l’auteur de ce Tumblr “Is Twitter Wrong” (est-ce que Twitter a tort), qui regroupe tous les faux clichés publiés sur Instagram/Twitter ou fausses informations, et qui démontre pourquoi.

Méfiance donc, les tendances des réseaux sociaux ne sont pas forcément des vérités…

Est-ce assez clair là ?
Source: Source