HP s’explique sur la rétrogradation de ses PC Windows 8

Android

Par Moe le

Windows 8 dans sa version Pro est la seule version à partir de laquelle un utilisateur est habilité à repasser à Windows 7 si tel était son souhait. Pour les versions OEM et standard du système d’exploitation, l’absence de ces droits interdit de fait tout retour à une version antérieure de l’OS condamnant ainsi les […]

Windows 8 dans sa version Pro est la seule version à partir de laquelle un utilisateur est habilité à repasser à Windows 7 si tel était son souhait. Pour les versions OEM et standard du système d’exploitation, l’absence de ces droits interdit de fait tout retour à une version antérieure de l’OS condamnant ainsi les acheteurs de nouvelles machines à composer avec le logiciel vendu avec sa machine.


Se pose légitimement le problème de la garantie et sur ce point, le constructeur HP a tenu a clarifier quelque peu la situation :

Microsoft autorise “au cas par cas” les retours à Windows 7 sur les machines vendues sous Windows 8, HP recommande que l’utilisateur se rapproche de Microsoft afin de se renseigner sur les conditions à remplir pour obtenir ces droits.

Les possesseurs de machines achetées sous Windows 8 bénéficient toujours de la garantie HP si ils souhaitent faire tourner Windows 7 sur leur PC, HP mettant en garde que la compatibilité avec Windows 7 n’a pas été testée sur toutes les plateformes. De plus certains pilotes provenants d’HP ou de partenaires (tels que synaptics par exemple) ne seront peut être pas compatibles avec une version antérieure de l’OS, preuve qu’aucun développement n’a été fait en amont.

En définitive, si vous avez installé Windows 7 sur une machine initialement vendue sous Windows 8 OEM chez HP, vous conservez votre couverture pièce et main d’oeuvre en cas de panne matérielle. En revanche, attendu que la compatibilité des pilotes avec l’ancienne version de Windows n’est pas assurée, tout dysfonctionnement logiciel (ou absence de fonctionnalités matérielles telles que les touches de raccourcis) causés par l’installation d’un système d’exploitation antérieur à Windows 8 ne sera pas pris en charge par le constructeur.

Source: Source