John McAfee trahi par Vice ?

Sur le web

Par Pierre le

La cavale de John McAfee est bien terminée. La semaine dernière, le fondateur des solutions antivirus a été arrêté au Guatemala, où il sera renvoyé vers Belize. Les forces de l’ordre souhaitent l’interroger sur le meurtre de son voisin, retrouvé mort une balle derrière la tête. Au terme de 3 semaines de cavale, McAfee a été interpellé. La faute à une photo publiée par un journaliste de Vice, qui l’accompagnait dans son périple.

21.01.FF_.McAfee.DL_.59838.Wired_McAfee__040sized-540x54013

Le journaliste de Vice avait en effet pris une photo de McAfee et l’avait publié sur Twitter. Mais problème, les métadonnées n’ont pas été effacées et la police a retrouvé l’homme en quelques heures. Mais est-ce réellement une négligence ? Pas si sûr, selon McAfee. Le bonhomme indique sur son blog qu’il coupe tous les contacts avec le site Vice, et ne croit pas en la thèse de la diffusion “accidentelle” des données de la photo.

Pour McAfee, Vice avait tout intérêt à ce qu’il soit arrêté. La raison ? L’exclusivité de son arrestation, ce que Vice a eue, par ailleurs. Le site a en effet publié une vidéo de l’interpellation du fugitif, qui, à ce moment là, ne doute pas encore de la loyauté du site. Malgré cela, il ne remet pas en cause les deux journalistes qui l’ont accompagné dans sa cavale, qui selon lui, ne faisaient pas partie du plan.

Quant au site Vice, il dément formellement un quelconque traquenard pour piéger l’ancien fugitif McAfee.

Source: Source