Black Isle Studio : le mystère s’épaissit

Par Pia le

Le nouvellement fondé Black Isle Studio, homonyme du prestigieux studio des années 90 (Baldur's Gate, Fallout...), vient de lancer une campagne de financement pour... Un prototype....

Le nouvellement fondé Black Isle Studio, homonyme du prestigieux studio des années 90 (Baldur’s Gate, Fallout…), vient de lancer une campagne de financement pour… Un prototype. Maladresse ou manipulation ? Le net s’interroge encore…

Un compte à rebours qui indique 28 jours, un curseur pour sélectionner le montant de vos dons, un tableau des meilleurs donateurs, la page d’accueil du site internet de Black Isle est entièrement dédiée à la campagne de financement de PV13. En revanche, les responsables du studio n’indiquent nulle part le montant des dons récoltés, ni leur objectif. Pire, les généreux donateurs ne financent pas vraiment la production d’un jeu, puisqu’il s’agit ici de financer un prototype ! On peut lire sur le site :

Nous devons récolter de l’argent pour créer un prototype. Nous avons besoin de plus de développeurs et d’employés. C’est un vaste monde que nous développons.

Un autre détail troublant, c’est l’absence de précision sur le jeu développé. Tout juste apprend-t-on qu’il s’agit d’un jeu de rôle stratégique post-apocalyptique, dans lequel le héros doit repeupler une colonie tout en explorant des étendues dévastées et des ruines de notre civilisation à travers le monde. Y aura-t-il de la gestion, de l’aventure ? Se jouera-t-il à la première personne ou à la troisième ? Aucune indication sur ces points, c’est le flou le plus total et le résumé pourrait (volontairement ? ) s’appliquer à n’importe quel jeu.

Il y a bien un point sur lequel tout le monde s’accorde, c’est l’héritage de Fallout Online, le projet de MMORPG avorté d’Interplay (Bethesda a récupéré les droits de la licence Fallout après un combat juridique acharné). Le jeu était précédemment développé pour Interplay par le studio bulgare Masthead. Et PV13, le nom du jeu de Black Isle Studio, est aussi le nom de code de feu Fallout Online. On subodore donc qu’Interplay aurait retiré toute trace de Fallout du projet, et pour ne pas abandonner des années de travail et l’aurait confié à Black Isle. Ce qui expliquerait les années de développement citées sur le site de Black Isle.

Sur la première page du site, un message qui prête à confusion.
Sur la première page du site, un message qui prête à confusion.

Enfin, nul ne sait réellement qui travaille sur ce “nouveau” projet. Chris Taylor et Mark O’Green, ont certes travaillé pour le Black Isle originel. Mais tous les autres anciens du studio, Fergus Urquhart et Chris Avellone (Obsidian Entertainment) ont déclaré à la presse ne rien savoir de cette résurrection avant sa révélation dans la presse. Alors, qui sont ces “développeurs expérimentés” ?

Peut-on faire confiance en une équipe anonyme qui communique de façon aussi opaque ? Sans tomber dans la paranoïa, les gamers nostalgiques des Fallout devraient tout de même attendre d’en savoir un peu plus sur ce projet avant de mettre la main à la poche.

Source: Source
stopwatch 4 min.