PS4 : Sony la veut virtuelle et socialisante

Par Fabio le

La dimension « sociale » de la Playstation 4, ainsi que les possibilités offertes par le cloud ont été deux des thèmes les plus traités par...

La dimension « sociale » de la Playstation 4, ainsi que les possibilités offertes par le cloud ont été deux des thèmes les plus traités par les conférenciers de Sony, cette nuit à New York à l’occasion de l’officialisation de la console.

PS4 social network

La vie est bien faite, François Hollande, président de la République française, a annoncé hier sa volonté de permettre à tous les foyers français d’accéder au très haut débit d’ici 10 ans, et si possible, via un réseau en fibre optique. Et vues les fonctionnalités apportées par le cloud gaming, il vaudrait mieux que cela se concrétise, vite !

Les gens de chez Sony ont beaucoup insisté sur les fonctionnalités « virtuelles » de la console, avec des contrôles à distance en veux-tu en voilà, et de nombreuses possibilités de partage. Le contrôle à distance, c’est par exemple un accès à tout l’écosystème de la PS4 depuis son smartphone ou sa tablette. Imaginons qu’il sera possible d’acheter un jeu PS4 depuis son mobile dans la journée, et qu’en rentrant chez soi le soir, le jeu sera déjà téléchargé sur sa console. Et s’il ne l’est pas entièrement ? On pourra quand même commencer à jouer, à l’instar de ce qui existe déjà sur PC, comme sur World of Warcraft, pour ne citer que lui.

Streaming et rétrocompatibilité

Élément attendu par beaucoup, élément peut-être même crucial pour la vente de la console dans les premiers mois de sortie : la rétrocompatibilité avec les jeux des consoles de précédentes générations. C’est encore par le cloud – et Gaikai ? – que la chose devrait être possible. Dans le même ordre de (bonnes) idées, on pourra essayer un jeu sans l’acheter (comme une démo ? Les premiers niveaux ?), grâce au streaming.

Vous l’avez compris, le streaming se place au cœur de l’utilisation de la console. Ainsi, les jeux PS4 – tous ? – seront également « streamables » sur PS Vita. Cela a été montré sur le jeu Knack, qui était visuellement, malheureusement, le titre le moins impressionnant du line-up. Présenter cette compatibilité sur un Watch_Dogs aurait été sans doute plus convaincant !

Acheter des jeux ou passer des niveaux, toujours plus vite

Sony a aussi évoqué une autre possibilité, connexe : la console téléchargera automatiquement les jeux qui correspondraient, selon elle, à vos rêves. Vous avez acheté deux RPG ? La console vous pré-téléchargera, toute seule et comme une grande, un troisième RPG ; un système de suggestions déjà en vigueur sur les boutiques en ligne. On est dans cette démarche commerciale de personnaliser au maximum l’offre pour qu’elle ait plus d’impact. Pourquoi pas ? Tant que ça ne devient pas intrusif.

Un mot enfin sur les possibilités dites « sociales ». Comme prévu et attendu, on a retrouvé sur la nouvelle manette le bouton « Partager ». Si on ne connait pas exactement toutes les possibilités que renferment ce petit bouton, ni comment ça va se passer dans les faits, il se fond parfaitement dans la philosophie que l’on a voulu nous servir : c’est probablement grâce à ce petit bouton que l’on pourra enregistrer et partager les vidéos de ses parties sur les réseaux sociaux, ou streamer depuis sa PS4. Notons la possibilité de faire appel à Michel le voisin, ou à Jean-Simon, son ancien correspondant de cinquième aujourd’hui installé en Picardie, pour nous aider à passer un niveau dans un jeu dans lequel on serait bloqué. Précisons-bien que Michel ne se ramènera pas chez vous, mais qu’il pourra, si vous l’autorisez, prendre le jeu en main de chez lui.

Tout ça est bien beau, mais au risque de vous le seriner, toutes ces fonctionnalités ne seront utiles que si les connections suivent.

stopwatch 4 min.