Microsoft victime à son tour d’une cyber-attaque Java

Sur le web

Par Olivier le

Ça n’arrive pas qu’aux autres. Microsoft a ainsi admis qu’à l’instar de Facebook, Twitter et Apple, il avait été également la victime d’une intrusion dans son réseau, qui pourrait être lié à la fameuse faille Java bouchée il y a quelques jours par Cupertino (Oracle s’en est également occupé).

hacker

Dans une courte note sur son blog Security Response Center, Microsoft indique qu’un « petit nombre d’ordinateurs » ont été infectés par un malware, dont une bonne partie au sein de la Mac Business Unit qui s’occupe plus particulièrement des logiciels Mac de l’éditeur.

« Nous n’avons aucune preuve que les données de nos clients ont été affectées, l’enquête se poursuit », d’après Matt Thomlinson.

Cette nouvelle attaque est sans doute relative à la vulnérabilité Java, par laquelle un malware a pu s’infiltrer en passant par un site prisé des développeurs d’applications iOS, iPhoneDevSDK – ce site a d’ailleurs rapidement fait le ménage dans ses pages. Microsoft précise que cette attaque n’a rien d’une surprise, mais que l’éditeur souhaitait communiquer sur le sujet, suivant en cela les autres victimes. Est-ce là un moyen de faire pression sur Oracle, éditeur de Java, dont les nombreuses failles récentes ont fini par semer le doute ?

 

Source: Source