Une prothèse d’oreille en impression 3D

Science

Par Auré le

À défaut de fabriquer des composants d’armes à feu à partir d’imprimantes 3D, des bio-ingénieurs américains se sont lancé dans des recherches bien plus bénéfiques pour leurs congénères.

En effet, afin de lutter contre la Microtia, une maladie rare provoquant, chez les patients, l’absence ou la malformation des deux ou plus généralement de l’oreille droite, une équipe composée de chercheurs et médecins de l’Université de Cornell (New York) a eu la brillante idée d’utiliser des prothèses dont le moule a été imprimé en 3D. Conçues à partir de collagène prélevé sur des rats ainsi que sur du cartilage bovin et s’adaptant parfaitement à la morphologie du patient (puisque fabriquées sur mesure), celles-ci disposent en outre, d’une meilleure flexibilité ainsi que d’une élasticité proche de celles de véritables oreilles.

Palliant des conséquences auditives et esthétiques plutôt difficiles à assumer pour les patients, soulignons enfin que l’utilisation de matériaux synthétiques bénéficie d’un bien meilleur taux de réussite que les greffes de cartilage qui ont malheureusement tendance à échouer pour cause de mort des cellules.

Earprint1


Earprint2
L’imprimante 3D reçoit ses instructions à partir d’un fichier 3D, lui-même conçu à partir de photographies de l’oreille humaine capturées à l’aide d’un scanner.

Source: Source